970x250

Pas de tabous !

Pas de tabous !

Les concertations du deuxième round du dialogue social portent en ce moment sur des questions complexes et épineuses à l’instar de la baisse de l’impôt sur le revenu.

C’est un sujet qui a traditionnellement suscité des débats par moments passionnés, voire houleux. Mais visiblement, les partenaires, à savoir le gouvernement, les syndicats et le secteur privé, s’inscrivent résolument dans un nouvel état d’esprit fait de calme, de sérénité et de franchise. L’impôt a toujours constitué un périmètre sanctuarisé et une des limites contraignantes pour l’État étant donné ses implications financières et budgétaires directes.

Ceci est encore plus vrai pour le gouvernement actuel qui est appelé à mobiliser des ressources budgétaires conséquentes pour le financement de réformes et pro- grammes inédits en plus de devoir faire face aux conséquences d’une conjoncture mondiale des plus compliquées.

Mais au lieu de choisir ce qui semblait être la solution de facilité, à savoir botter en touche en invoquant la situation économique, le gouvernement a accepté d’emblée le principe de baisser l’IR, entre autres.

Les syndicats de leur côté sont eux aussi visiblement dans une logique de responsabilité collective et non pas de surenchère revendicative. Les temps ont décidément changé et pourvu que ça dure.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *