Pic

Pic

Le Maroc est entré dans une nouvelle étape dans la circulation de la Covid- 19.

Une étape marquée par une forte propagation du virus. Mais le plus inquiétant concerne le bilan des décès par jour qui ne cesse d’augmenter depuis quelques semaines déjà. Force est de reconnaître qu’un allègement des restrictions sanitaires induit systématiquement une montée des cas. Il est cependant difficile de maintenir indéfiniment les restrictions en raison du coût sur les plans économique, social et même psychique. Il reste donc deux solutions. La première concerne le sérieux et la responsabilité de tout un chacun en observant au maximum les gestes barrières et de protection.

Ensuite, il faut continuer dans la politique de vaccination massive qui fonctionne très bien avec pratiquement 15 millions de personnes qui ont reçu au moins une dose. Le Maroc a fait un très grand effort en multipliant les fournisseurs avec les vaccins AstraZeneca, Sinopharm, Janssen et bientôt Pfizer BioNTech. Cela dit, il faut redoubler de vigilance en attendant que cette quatrième vague s’estompe. Depuis le début de cette pandémie, son caractère imprévisible l’a rendue encore plus difficile à gérer.

C’est pour cette raison que les seuls moyens efficaces à 100% sont les gestes barrières, à savoir le port des masques et l’hygiène des mains notamment.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *