Editorial

Pour des portables en examen !

© D.R

Les examens du baccalauréat démarrent aujourd’hui avec en toile de fond la lutte contre la triche devenue un vrai phénomène. Le gouvernement a pris des mesures et une vingtaine de personnes a déjà été arrêtée lors des examens de la première année du Bac.

Il faut bien sûr féliciter les responsables, mais ces derniers doivent savoir que la triche et la fraude vont continuer. Du moment que certains élèves vont jouer le tout pour le tout, les sanctions n’auront dès lors plus un effet dissuasif. Par contre, le ministère pourrait adopter d’autres méthodes. La première consisterait à interdire aux élèves de sortir les épreuves même après avoir remis leurs copies de réponses.

La deuxième qui est la plus importante est d’aller dès les prochaines sessions vers des épreuves demandant plus de créativité et d’effort cognitif au lieu de concentrer les questions sur la reproduction des leçons acquises en classe.

Il faut des épreuves où l’on pourrait bien laisser les élèves emmener leurs cahiers de classe et ordinateurs dès lors que le but est d’évaluer de quoi ils sont capables mais pas uniquement ce qu’ils ont appris par cœur ou mentionné dans des antisèches…

Articles similaires

EditorialUne

Volume et valeur

Avec des arrivées de près de 7,4 millions de touristes enregistrées à...

Editorial

Décrochage

50.000 enfants en âge de scolarité mais qui étaient en dehors de...

EditorialUne

Je crie donc je suis

Certains élus n’ont visiblement pas encore compris qu’à l’image du Maroc qui...

EditorialUne

Appels d’air

Un des effets induits connus des programmes sociaux est leur propension à...