Renaissance du «made in Morocco»

Renaissance du «made in Morocco»

Après le respirateur artificiel et le lit médical, l’épopée du «made in Morocco» continue avec l’annonce du lancement de la production du test PCR Covid-19, 100% marocain.

Conçu et fabriqué au Maroc par la startup Moldiag créée par la Fondation MAScIR, ce test a été soumis à une série de processus de validation dans des centres biologiques et virologiques de référence, au niveau national et international, et qui ont permis d’en attester l’efficacité et la fiabilité. Il suffit de savoir que le kit a obtenu la validation de laboratoires agréés, notamment des Forces Armées Royales, de la Gendarmerie Royale ainsi que de l’Institut Pasteur de Paris. Autrement, il s’agit d’un produit placé au même niveau que les autres utilisés à l’échelle internationale. Au-delà du fait que cette innovation va permettre au pays de mieux répondre à la demande locale en matière de tests, cette prouesse est également de nature à consolider la confiance dans le «made in Morocco».

C’est d’autant plus vrai qu’une première commande de 100.000 tests a été faite par le ministère de la santé en attendant les résultats des négociations pour une distribution locale. Dans un monde en pleine tourmente à cause de la pandémie du coronavirus, il va falloir dès maintenant penser au futur de sorte à renforcer la capacité de production de l’économie locale.

Le but est de créer une certaine indépendance vis-à-vis du marché international qui risque de souffrir encore plus longtemps des séquelles de la Covid-19.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *