Accueil Editorial Sir, Sir, Sir…
EditorialUne

Sir, Sir, Sir…

A petits pas. Le coach Walid Regragui et son commando, partis défendre les couleurs nationales au Mondial Qatar 2022, s’approchent doucement mais sûrement du passage au deuxième tour du tournoi.

Ce qui serait un exploit au vu des gros calibres que le tirage lui a mis sur sa route. La belle victoire des Lions contre la sélection belge doit évidemment être fêtée et savourée. Mais elle doit aussi et surtout être un puissant catalyseur pour la suite du tournoi.

Mais même si les Lions de l’Atlas sont mathématiquement à un point du huitième de finale et que leur troisième match de groupe, face à la sélection canadienne, est techniquement le moins périlleux, le mot d’ordre semble être la rigueur et la concentration totale comme l’a déclaré à chaud le sélectionneur.

C’est le meilleur moyen d’amener son groupe à garder le focus et, plus important, cette motivation collective. C’est d’ailleurs tout cet état d’esprit qui a permis à l’équipe de garder le cap et de gérer comme disent les footeux match par match. Il faut espérer que cette dynamique mentale se maintiendra le plus longtemps pour permettre au Maroc d’aller le plus loin possible dans la compétition. Sir, Sir, Sir…

Articles similaires

Diplomatie d’affaires

L’inauguration de la réunion de haut niveau entre le Maroc et l’Espagne...

Conseil du gouvernement de ce jour : Les liens pour suivre en direct le point de presse du porte-parole à partir de 19H00

‏https://www.facebook.com/PPODGM?_rdc=1&_rdr ‏https://www.youtube.com/channel/UCvAxPpwj0k3Q6oPz-miDd7Q/featured

ONDA étend son système qualité à six aéroports d’ici 2024

Testé avec succès à l’aéroport Mohammed v Généralisation. L’ONDA a présenté, mercredi...

Hydrogène vert : Des perspectives prometteuses se tissent entre le Maroc et la Belgique

Energie. » Une importante délégation d’entreprises membres de la Fédération de l’énergie de...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux