Solutions de facilité !

Solutions de facilité !

Les débats démarrent au Parlement sur le projet de loi de Finances rectificative et ils ne seront pas de tout repos.

Certains partis ont déjà annoncé la couleur à la sortie de la rencontre du mercredi 8 juillet durant laquelle le ministre des finances est venu exposer son texte aux élus. L’exercice est compliqué car les élus devront se précipiter lentement pour passer au peigne fin le nouveau texte. Se précipiter parce que le temps est compté et le niveau d’urgence de la situation nécessite une mise en application en mode accéléré des mesures budgétaires d’accompagnement. Mais en même temps, les élus devront aussi faire preuve de plus de minutie et de rigueur que pour une loi de Finances normale car la situation est exceptionnelle. Il faudra donc y apporter des réponses réellement exceptionnelles, par leur inventivité et leur audace.

Est-ce que les parlementaires trouveront dans le projet du gouvernement suffisamment de mesures courageuses et des réponses à la hauteur des attentes des entreprises et du citoyen en cette période très critique ? En dehors de la reconduction du dispositif mis en place en mars dernier sur instructions royales, est-ce que le gouvernement aura eu le courage d’apporter sa touche et sa valeur ajoutée en détruisant les paradigmes et les dogmes qui plombent la gestion des finances publiques ? Ou au contraire, il a préféré les solutions de facilité ?
Les débats des jours qui viennent apporteront les réponses…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *