EditorialUne

Team spirit

2030 constitue désormais le cap et l’échéance clé pour le Maroc.

Pour accueillir les millions d’étrangers qui viendront sillonner le pays en marge de la Coupe du monde, le Maroc dispose de sept ans pour accélérer encore plus sa transformation déjà enclenchée. Le volume important des partenariats dévoilés récemment à l’occasion de la visite royale aux Émirats Arabes Unis et la nature des domaines sur lesquels ils portent sont un excellent indicateur de l’ampleur de ce qui devra être réalisé dans les prochaines années.

Et une telle mise à niveau nécessitera, en plus des fonds et des moyens financiers et matériels, un engagement collectif, une mobilisation générale de la part de tous les acteurs, dans tous les domaines et à tous les étages. Dans 7 ans, le Maroc devra se présenter au monde sous son meilleur visage, il sera scruté de près par des milliards de personnes à travers la couverture médiatique planétaire qui accompagne l’événement.

Des dizaines de millions d’étrangers découvriront et expérimenteront le Maroc avec ses villes, ses hôtels, ses aéroports, ses gares, ses autoroutes, ses transports en commun mais aussi ses infrastructures sanitaires, ses attractions, ses parcs, etc.
L’échéance 2030 n’engage pas seulement l’État ou les pouvoirs publics mais véritablement toutes les Marocaines et tous les Marocains qui devront eux aussi porter et s’approprier ce challenge 2030. Et ça commence aujourd’hui avec comme premier jalon un état d’esprit basé sur l’engagement collectif pour l’intérêt général. En bref, l’esprit d’équipe.

Articles similaires

EconomieUne

Grâce à ses atouts riches et diversifiés : Le Nord mise sur le tourisme multidimensionnel

La ville du détroit est promise à un bel avenir dans ce...

AutomobileUne

La nouvelle Kia citadine conjugue modernité et audace

La nouvelle Kia Picanto débarque sur le marché marocain. Disponible à partir...

EconomieUne

Efficacité énergétique dans l’industrie : La deuxième phase du projet AEEIM de l’ONUDI lancée

Cette nouvelle étape se distingue par la mise à disposition d’une offre...

EconomieUne

Protection des zones oasiennes : M. Sadiki met en exergue l’expérience marocaine

Selon le ministre, le Maroc a adopté une stratégie nationale intégrée adossée...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux