EmploiUne

109 jeunes marocains qualifiés intègrent le tourisme allemand

© D.R

Projet d’amélioration de l’accès aux opportunités d’emploi à l’international

[box type= »custom » bg= »#eeedeb » radius= »5″]

Ces bénéficiaires ont subi une sélection rigoureuse, et ce depuis le lancement du programme en avril 2015. Au total, 350 jeunes candidats y ont postulé. Seuls 110 ont été retenus dans un premier temps, et ce après avoir passé plusieurs entretiens.

[/box]

Le projet d’amélioration de l’accès aux opportunités d’emploi à l’international pour la jeunesse marocaine va bon train. Cette initiative pilote, menée en coordination entre l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec) et la Banque mondiale, facilitera l’accès à une centaine de jeunes marocaines au marché dU travail allemand. Ils sont à ce jour 109 jeunes à rejoindre leur poste dans la région de Bavière et Thuringe. Se référant à la dernière note de la Banque mondiale, ces bénéficiaires ont subi une sélection rigoureuse, et ce depuis le lancement du programme en avril 2015.

Au total, 350 jeunes candidats y ont postulé. Seuls 110 ont été retenus dans un premier temps, et ce après avoir passé plusieurs entretiens. Les candidats sélectionnés dont 78 hommes et 32 femmes ont bénéficié depuis le mois de février d’une formation intensive en langue allemande. Ces formations ont eu lieu respectivement à l’Institut Goethe de Casablanca et la Deutsch- Marokkanische Gesellschaft (DMG) de Tanger. Selon les statistiques fournies par la Banque mondiale, plus de la moitié des candidats sélectionnés sont issus de la Côte Atlantique nord et de l’Atlas central.

Ainsi 32% des candidats proviennent de Casablanca, Settat, El Jadida, Rabat, Salé, Kénitra et Khemisset. 30% autres viennent de Fès, Meknès, Sefrou et Taounate. De même, 19% des candidats sont issus d’Asilah, Chefchaouen, Nador, Oujda, Tanger, Tétouan et Taourirt au moment où les 19% restants représentantent des candidats de Chichaoua, Khouribga, Marrakech, Ménara, Agadir, Essaouira, Safi et Sidi Bibi. Financé par un don de 1,5 million de dollars, ce programme, dont la clôture est prévue pour mars 2018, offre une opportunité économique pour la jeunesse marocaine. En facilitant  l’accès des jeunes marocains qualifiés à ce marché, l’Allemagne comblerait le déficit de sa main-d’œuvre dans des secteurs spécifiques. Le premier secteur privilégié est le tourisme. Les candidats sélectionnés seront ainsi insérés dans le secteur de l’hôtellerie et la restauration, et ce dans l’attente d’aborder d’autres secteurs où le besoin en main-d’œuvre est de plus en plus pressant. En effet, ledit programme dupliquerait le modèle de placement dans des secteurs à forte demande en main-d’œuvre, en l’occurrence le paramédical et les technologies de l’information. Ce projet pilote a permis d’instaurer une relation de confiance entre les associations professionnelles allemandes et l’Anapec. Ce partenariat tombe à point nommé puisque l’Anapec est en quête actuellement de diversification et de multiplication des placements sur les marchés du travail européens. Rappelons que l’accompagnement des candidats du projet d’amélioration de l’accès aux opportunités d’emploi à l’international passe par le processus d’apprentissage de la langue et coutumes, l’insertion dans le marché de l’emploi allemand et l’acclimatation aux exigences des employeurs en Allemagne.

Articles similaires

SociétéUne

La Marine Royale porte assistance à 118 candidats à la migration irrégulière au large de Tarfaya

Une Unité combattante de la Marine Royale a intercepté, dimanche, deux embarcations...

EconomieUne

Les recettes douanières dépassent 20,68 MMDH à fin mars 2024

Les recettes douanières nettes se sont établies à plus de 20,68 milliards...

ActualitéUne

Position extérieure globale : situation nette débitrice de 791,6 MMDH en 2023, selon l’Office des Changes

La position extérieure globale, qui reflète la situation patrimoniale de l’économie marocaine...

ActualitéUne

Le Chef du gouvernement reçoit le Premier ministre hongrois

Le Chef du gouvernement, M. Aziz Akhannouch, a reçu, vendredi 12 avril...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus