5 startups distinguées lors d’Emerging Mediterranean

5 startups distinguées lors d’Emerging Mediterranean

Le Digital Talk Emerging Mediterranean dédié à l’open innovation et à l’inclusion des femmes par l’entrepreneuriat et leur accès aux financements a permis de mettre en avant 5 startups. Décideurs et acteurs clés de la Tech For Good en Méditerranée étaient réunis pour accompagner cet élan de développement du pourtour méditerranéen.

Explications.

“Les dix startups sélectionnées, lors du Bootcamp des 2 Rives de juillet dernier sur les 300 candidatures reçues, incarnent véritablement cette Méditerranée que nous souhaitons promouvoir. Une Méditerranée faite de solutions malgré toutes les difficultés et tous les problèmes auxquels elle est confrontée, une Méditerranée qui est une source d’inspiration pour nous tous et toutes. (…) C’est, en tout cas, cette Méditerranée que nous continuerons de pousser dans le cadre du Sommet des deux Rives que nous avons lancé en 2019 et qu’Emerging Mediterranean incarne, rappelle et démontre toujours un peu plus chaque année”. Karim Amellal, ambassadeur, délégué interministériel à la Méditerranée, s’exprimera ainsi pour ouvrir le débat…
Le premier panel dédié à l’open innovation, réunissait Tarek Chelaifa, Senior Manager chez GSMA, Zeineb Messaoud, directrice exécutive de TheDot, Mohammed Bensoltana, Manager HackLab Afrique – Société Générale, et Karim Brouri, fondateur de Brenco Engineering & Consulting. Le débat a mis l’accent sur les meilleurs moyens de favoriser la co-création entre startups, PME, Corporates & décideurs publics pour faire émerger les nouvelles chaînes de valeur post-Covid des économies méditerranéennes. “Pendant la pandémie de Covid-19, il y a eu une grande prise de conscience quant à l’innovation, aussi bien en interne que pour chercher diverses solutions dans ce fameux contexte”, a affirmé Tarek Chelaifa. Pour Zeineb Messaoud «la première barrière est l’incompréhension des possibilités qu’offre l’open innovation. Il faudrait donc sensibiliser les grands groupes à l’importance de se développer en co-développant les choses et en montrant les success stories.”

Le second panel a été dédié à l’entrepreneuriat féminin. Les intervenants ont évoqué la problématique du financement des femmes entrepreneus de la région. Le tour de table était composé de Sarah Daoudi, co-fondatrice de La Bulle Space, Mael M’baye, responsable régional Afrique du Nord – Bpifrance, Amel Saidane, présidente de l’association Tunisian Startups, et Mariem Kane, secrétaire générale de l’ANRSI et co-fondatrice d’Hadina Rimtic, Incubateur TIC / Accélérateur d’Innovation. “Avant d’aller dans le financement lui-même, des barrières juridiques existent empêchant cet accès au financement. Il faut avant tout réfléchir aux protections sociales des entreprises féminines”, a commenté mariem Kane, “Nous avons, en tant que femmes entrepreneurs, cette responsabilité d’élever les autres femmes entrepreneurs”, poursuit Amel Saidane.

Après plusieurs pitchs sessions thématiques tout au long du Digital Talk, lejury final d’Emerging Mediterranean, composé de Rym Jarou, Pdg de Smart Tunisia, Mariem Kane, Souheil Guessoum, vice-président de la CAPC en charge du numérique et CEO d’Alpha Computer, Mounia Attiga, fondatrice et dirigeante de Gemstones, et Lamiae Benmakhlouf, DG du Morrocan Information Technopark Company (MITC), a élu les 5 startups lauréates, à savoir Neolli (Maroc), AI Diagnosis Vision (Tunisie), MehanHoura (Algérie), Neotic (Mauritanie), Dawraat.com (Libye). (Voir Big Data pour les startups). Les lauréats rejoignent, ainsi, la cohorte 2021 du Social & Inclusive Business Camp – le programme d’accélération à haute valeur ajoutée, conçu par l’AFD et coproduit depuis 2020 par Startupbrics, fondateur d’Emerging Valley. La compétition a été dotée de 5.000 euros pour chaque startup qui bénéficiera, chacune, d’une visibilité lors du prochain dialogue des 2 Rives, d’un démo-day devant un panel d’investisseurs ou encore un push de communication.

Enfin, les gagnantes iront à la 5ème édition du Sommet Emerging Valley les 13 et 14 décembre 2021, à Marseille. Pour rappel, Emerging Valley a été créé en 2017 à Aix-Marseille. Il s’agit d’un nouveau Hub des innovations émergentes entre l’Europe et l’Afrique. Il représente le sommet international qui attire en provence les investisseurs, les startups africaines et les écosystèmes numériques africains et émergents qui veulent renforcer leur attractivité à l’international, développer leurs relations business et accélérer leur impact à l’échelle globale. Les 5 startups Emergin Mediterranean seront présentes avec la cohorte 2021 du SIBC pour rencontrer des investisseurs internationaux et pitcher leur solution. Edifiant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *