Anapec : De nouvelles orientations pour le cap post-Covid

Anapec : De nouvelles orientations  pour le cap post-Covid

Consacrer les efforts, consolider la médiation et atténuer les répercussions du Covid sur le marché de l’emploi…

Ce sont là les nouvelles orientations de l’Anapec pour ce nouveau cap. Ces recommandations ont été dictées par Mohamed Amekraz, ministre du travail et de l’insertion professionnelle, lors de la 2ème session du conseil d’administration de l’Anapec au titre de l’exercice 2020. «la conjoncture actuelle exige l’intensification des efforts et la coordination entre l’ensemble des intervenants, en particulier, l’Anapec qui joue un rôle central dans l’accompagnement et l’appui aux personnes à la recherche d’emploi ainsi qu’aux employeurs, en plus de superviser la mise en œuvre des différents programmes de promotion de l’emploi et de l’auto-emploi», peut-on relever du ministre. M. Amekraz a rappelé, dans ce sens, que le Royaume vit, à l’instar des pays du monde, une conjoncture particulière en raison de la propagation de la pandémie du Coronavirus.

Le Maroc y a fait face en déployant une stratégie proactive axée autour de mesures visant à atténuer les effets sociaux et économiques de la pandémie, promouvoir le pouvoir d’achat des citoyens et de préserver les postes d’emploi. Les mesures prises ont en effet contribué à la maîtrise de la situation.
Aux derniers constats économiques, il ressort que l’activité économique commence à se rétablir de manière progressive.

Cette reprise aura des retombées positives sur le marché de l’emploi qui devrait connaître prochainement une relance relative.
En effet, la crise sanitaire a fortement impacté l’ensemble des secteurs économiques. Sur le marché de l’emploi, cet impact se traduit par un taux de chômage de l’ordre de 11,9% en 2020 contre 9,2% une année auparavant. Se référant aux dernières statistiques du HCP, le nombre des chômeurs frôle la barre de 1,5 million au niveau national en hausse de 322.000 personnes en 2019.

L’année 2020 a été marquée par une perte de 400.000 emplois au niveau national. Notons que plusieurs points étaient à l’ordre du jour de cette réunion, notamment l’adoption du procès-verbal de la première session du conseil d’administration de l’Anapec au titre de l’année 2020 et de son plan d’action pour l’année 2021, ainsi que l’adoption de la mesure «avance sur salaire» initiée dans le cadre de l’appui social de l’agence en faveur de ses fonctionnaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *