Anapec : Les détails du plan d’action 2020

Anapec : Les détails du plan d’action 2020

L’agence envisage de réaliser 120.000 insertions et améliorer l’employabilité de 34.000 jeunes diplômés

L’Anapec compte poursuivre l’élargissement de son réseau à travers la création de nouvelles agences régionales à Drâa-Tafilalet et Béni Mellal-Khénifra. Il est aussi prévu d’aménager les nouvelles agences de Sidi Bennour, Moulay Yaâcoub et Tarfaya.

L’Anapec a tenu le vendredi 27 décembre la 2ème session de son conseil d’administration de l’année 2019. Lors de cette réunion a été présenté et validé le plan d’action de l’agence au titre de l’année 2020. Pour l’année 2020, l’Anapec s’est fixé plusieurs objectifs. Elle envisage de réaliser 120.000 insertions et ce dans le cadre de l’emploi salarié au Maroc et à l’étranger. Ce chiffre porte sur les deux programmes, à savoir Idmaj et Tahfiz. A noter que ces réalisations sont marquées par une évolution de 26% par rapport à l’objectif de l’année 2019 qui était de 95.000 insertions. Dans le cadre de la promotion de l’emploi salarié, l’Anapec a prévu plusieurs actions pour l’année 2020. Celle-ci s’est engagée à continuer à développer un appui au recrutement de qualité au profit des employeurs à travers une meilleure présélection des candidatures aux offres d’emploi recueillies. Elle poursuivra le déploiement et la promotion des dispositifs contrat insertion amélioré et Tahfiz. En outre, l’Anapec procédera au deuxième calcul du taux de recrutement des bénéficiaires du contrat insertion amélioré et mettra en œuvre les dispositions légales prévues en cas de non-respect par les employeurs du taux minimum de recrutement (60%). Elle a aussi prévu de concrétiser d’éventuels amendements des mesures incitatives à l’emploi salarié existantes. 

Accompagnement de 6.000 porteurs de projets

L’année 2020 connaîtra l’amélioration de l’employabilité de plus de 34.000 chercheurs d’emploi. L’année prochaine sera ainsi marquée par la refonte du dispositif Taehil à travers une nouvelle vision en accord avec les exigences des entreprises et des secteurs. Cette nouvelle vision sera suivie soit d’une mise à jour du manuel des procédures actuel, soit d’une transition vers un nouveau manuel. L’année 2020 sera aussi l’occasion pour l’Anapec de valider et lancer les passeports pour l’emploi. Ces passeports linguistiques, numériques, commerciaux, soft skills permettront d’améliorer l’employabilité d’un nombre important de chercheurs d’emploi. Il faut aussi signaler que l’Anapec va accompagner 6000 porteurs de projets en auto-emploi contre 5000 en 2019. Le nombre des unités économiques créées (TPE et AGR) a été fixé à 3.000 en 2020 contre 2.500 en 2019. La réalisation de ces objectifs au titre de l’année 2020 sera tributaire des moyens humains octroyés par l’Etat à l’Anapec (nombre des conseillers spécialisés en auto-emploi) et la mise en place des mesures incitatives à l’auto-emploi au niveau des différentes régions.

Les actions prioritaires pour 2020

L’Anapec compte poursuivre l’élargissement de son réseau à travers la création de nouvelles agences régionales à Drâa-Tafilalet et Béni Mellal-Khénifra. Il est aussi prévu d’aménager les nouvelles agences de Sidi Bennour, Moulay Yaâcoub et Tarfaya ainsi que l’achèvement de l’aménagement et l’équipement des agences Driouch, Youssoufia et Ksar El Kébir. L’Anapec va renforcer les structures partenariales à travers plusieurs actions importantes.

L’agence va étudier avec les universités les opportunités offertes en matière d’ouverture d’agences universitaires et arrêter un programme pluriannuel. Elle va également prospecter auprès des partenaires potentiels les possibilités et les prédispositions quant à l’ouverture d’espaces emploi et mettre en place au moins deux espaces emploi. Au niveau des agences mobiles d’emploi, l’Anapec compte acquérir  deux unités mobiles pour la région Marrakech-Tensift et étudier les possibilités de mise à échelle du concept pour d’autres régions.

D’autre part, le développement de l’intermédiation en emploi à l’international constitue une des orientations stratégiques de l’Anapec. Ainsi, au regard des besoins croissants des travailleurs qualifiés de plusieurs pays, l’Anapec veillera en 2020 à poursuivre la refonte du portail skills.ma; mettre en place dans le cadre de la coopération internationale d’une interface de postulation intégrant des outils de tri et d’évaluation des candidatures de façon à répondre efficacement aux demandes des entreprises dans des délais raisonnables.  Il faut aussi relever que l’amélioration de la qualité des prestations aux chercheurs d’emploi constitue une priorité. Pour cela, des enquêtes qualité seront réalisées trimestriellement auprès des chercheurs d’emploi bénéficiaires. Il sera procédé à la révision du guide d’organisation de la charte des espaces emploi et à  la simplification des procédures .

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *