Art managérial : L’intelligence émotionnelle, cette denrée rare mais si essentielle !

Art managérial : L’intelligence émotionnelle, cette denrée rare mais si essentielle !

Leader et homme à responsabilité sont obligés, aujourd’hui, de composer avec des donnes auparavant inexistantes. Face à la pression grandissante parmi les équipes, le recours à l’intelligence émotionnelle est salutaire. Si, en effet, le concept de quotient émotionnel a été relégué au second plan depuis des années, cette notion est devenue un indicateur clé de performance des managers. Elever son quotient émotionnel est donc nécessaire. Le forum économique mondial le place toujours au top 5 des compétences clés au moins les 10 années à venir. Et c’est dans cette optique que l’Association pour le progrès des dirigeants (APD) a invité l’expert en intelligence émotionnelle et collective, Régis Rossi, pour apporter un éclairage bien original sur la question.

Puisant dans des exemples tout aussi originaux et limites extrêmes pour attirer une audience toujours virtuelle compte tenu des mesures sanitaires imposées par la pandémie, ce coach certifié et conférencier à l’ESCP Europe rappelle l’énorme bourde commise par le groupe de La Redoute qui lui a coûté sa place quelque temps après face au géant les 3 Suisses.
L’erreur étant humaine, elle n’a pas été vue par les nombreux filtres existant lors d’une conception publicitaire. Aucun des maillons dans la chaîne n’a en effet fait attention lors d’une création artistique qu’un homme nu figurait en arrière-plan et le désastre fut immédiat. Bien que la direction retirât l’affiche publicitaire, 45 minutes après s’en être rendu compte, les internautes se sont très vite emparés de la publicité devenue un buzz. Le mal était fait. Personne n’a su gérer ce genre de crise.
L’expert co-auteur de «Les pouvoirs de l’Intelligence émotionnelle» met le doigt à ce niveau sur la problématique de l’attention. C’est le cas des coquilles qui peuvent, également, persister sur la ‘’Une’’ d’un journal alors que plusieurs personnes sont chargées de relire spécialement cette page, vitrine d’un support média. Le journal Libération y avait goûté une fois lors de ce titre ‘’Mafia : l’talie juge les parrains’’. Personne ne s’était, en effet, rendu compte de cet oubli malgré l’existence des nombreux filtres humains existant dans une rédaction.
La capacité à gérer ses émotions y est pour beaucoup à ce niveau. Elle sous-entend l’attention. Selon l’expert, «la cécité attentionnelle passe inaperçue car l’individu a pris l’habitude de ne plus s’intéresser au détail». Le spécialiste en intelligence émotionnelle précisera également que «les choses deviennent différentes dès que l’être humain prend de la hauteur».
En définitive, le manager devra avoir en lui trois grands principes.
Déjà, il devra faire face à son interlocuteur et extraire toutes les idées préconçues. Le second renvoie au fait qu’il devra laisser parler son interlocuteur sans l’arrêter. Enfin, il devra faire preuve d’une écoute bienveillante qui manifeste de l’intérêt à l’autre partie.
L’élément non verbal est aussi très important dans l’intelligence émotionnelle. Et le sourire vient en tête de lice. «Le sourire crée un sentiment positif par la réciprocité qu’il produit. Il peut changer une attitude».
Régis Rossi qui a accompagné depuis plus de 15 ans des décideurs de grands groupes insistera sur cet aspect très important. «Ne laissez pas ce monde actuel changer l’être mais plutôt le sourire changer le monde». Une expression du coach qui en dit long sur la psychologie positive… Et elle est plus que nécessaire en pareils moments.
Edifiant à plus d’un titre.

Parcours de Régis Rossi

Expert en intelligence émotionnelle et collective, il est titulaire d’un DESS Marketing et Stratégie et coach certifié en conduite du changement. En parallèle, sa passion pour l’illusionnisme le mène à perfectionner cet art qu’il pratique aujourd’hui sous toutes ses formes (close up, scénique mentalisme et pickpocket). Conférencier à l’ESCP Europe et intervenant à l’école Epita, Régis Rossi est reconnu comme expert en intelligence émotionnelle et en ingénierie sociale.

Quotient émotionnel : les enjeux

1-Efficacité personnelle
2-Qualité des relations
3-Intelligence collective
4-Coopération et engagement
5-Gestion du stress et des tensions
6-influence et leadership

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *