Bientôt une plate-forme de tests des langues et de remédiation linguistique

Bientôt une plate-forme de tests des langues et de remédiation linguistique

Pour accompagner les chercheurs d’emploi et les porteurs de projets

Le projet vise l’apprentissage d’une ou plusieurs langues étrangères identifiées par le conseiller en emploi par le biais de l’auto-formation et la passation d’un test de niveau linguistique.

Les chercheurs d’emploi et les porteurs de projets, inscrits à l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), seront bientôt soumis à des évaluations de langues étrangères et des remédiations linguistiques. En tout cas, c’est ce qu’indique un appel à manifestation qui vient d’être lancé par l’Association pour la promotion de l’éducation et de la formation à l’étranger (APEFE), dans le cadre de son programme Appui aux jeunes initiatives (AJI).

L’objectif étant la mise en place d’une plateforme de tests des langues et de remédiation linguistique pour l’Anapec. Selon le document de l’APEFE, ce projet va permettre aux différents chercheurs d’emploi inscrits à l’Anapec (dont le nombre est estimé à 200.000 utilisateurs potentiels par an), de passer des tests en ligne pour évaluer leurs niveaux de maîtrise de langues étrangères, avoir des rapports complets et cohérents avec les référentiels internationaux et leur faire bénéficier des formations pour remédier à leurs incapacités linguistiques. De plus, le projet vise l’apprentissage d’une ou plusieurs langues étrangères identifiées par le conseiller en emploi par le biais de l’auto-formation et la passation d’un test de niveau linguistique. «La remédiation linguistique et le test de niveau devront être disponibles, a minima, en sept langues : français, anglais, espagnol, italien, allemand, portugais et néerlandais. Du niveau A1 à C2 (A1, A2, B1, B2, C1, C2). Ainsi toute langue supplémentaire constitue un avantage», indique la même source. Ce projet va également permettre aux conseillers en emploi de valider le niveau de maîtrise des langues étrangères par les chercheurs d’emploi, ce qui facilitera le traitement des offres d’emploi au niveau national et international.

Un parcours linguistique personnalisé adapté

La plateforme proposera un parcours linguistique personnalisé adapté au niveau et aux besoins du chercheur d’emploi ou du porteur de projet. «Les niveaux d’apprentissage de la plateforme vont correspondre au cadre européen commun de référence ou équivalent et couvrir les niveaux A1 à C1 dans chaque langue d’apprentissage, a minima.

Aucun prérequis n’est nécessaire au niveau linguistique, hormis une compréhension minimale des consignes en arabe et/ou en français», explique-t-on. En effet, la plate-forme sera intuitive et facile de navigation. Elle proposera en effet des activités auto-corrigées, permettant d’entraîner les différentes compétences du grammaire, vocabulaire, prononciation, compréhension orale et compréhension écrite. Les contenus proposés couvrent des thématiques de la vie quotidienne, ainsi que des thématiques professionnelles. «Ces thématiques professionnelles seront en nombre suffisant, et touchent autant à la vie professionnelle générale qu’au vocabulaire spécifique aux secteurs et métiers en lien avec les chercheurs d’emploi et les porteurs de projets», ajoute la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *