970x250

Carrefour du Manager : Le groupe ISCAE fête ses 50 ans à travers le capital humain à l’ère du numérique

Carrefour du Manager : Le groupe ISCAE fête ses 50 ans à travers le capital humain à l’ère du numérique

«Le capital humain à l’ère de l’économie numérique» c’est la thématique retenue par le top management du Groupe ISCAE, lors de la 37ème édition du Carrefour du Manager les 22 et 23 décembre derniers.

L’événement a été organisé en partenariat avec la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), sous la tutelle du ministère de l’industrie et du commerce. Ni la pandémie ni la pluie n’auront découragé les organisateurs de célébrer ce temps fort en présentiel. Mesures sanitaires mises en place, le pass sanitaire est exigé à l’entrée… La situation exceptionnelle que vit le monde le justifie largement. En tant qu’institut historique du Royaume, son rôle dans un tel paradigme s’impose ipso facto. Les entreprises aujourd’hui jonglent entre télétravail et présentiel et l’apprentissage à distance n’est guère une option… S’accommoder des mesures sanitaires est devenu, également, un passage obligé.

Le capital humain est au coeur de cet environnement en plein chamboulement et c’est ce que sont venus décortiquer les différents ministres conviés à l’occasion et les panélistes animant les conférences parallèles à la plénière. Tel que conçu, le Carrefour du Manager se positionne comme un espace de débat ouvert sur ces enjeux, mais aussi sur les différentes bonnes pratiques dans le domaine des ressources humaines. A noter aussi que cette 37ème édition du Carrefour du Manager coïncide avec le 50ème anniversaire de l’ISCAE et ce fut l’occasion de revenir sur les faits marquants rattachés à l’évolution de l’Institut.

Cette édition spéciale du Carrefour du Manager 2021 a ainsi été honorée par la présence de 3 ministres : Ryad Mezzour, ministre de l’industrie et du commerce, Abdellatif Miraoui, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Younes Sekkouri, ministre de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences. Et comme chaque année, les sujets ont été débattus par les panélistes choisis, notamment dans le domaine de la direction des ressources humaines. Pendant deux jours, top managers, experts, analystes, enseignants-chercheurs et spécialistes de l’économie numérique ont partagé leur expérience et savoir-faire.

Lotfi Sekkat, PDG de CIH Bank, Hassan Bahej, PDG d’IBM Maroc, Mohamed Ben Ouda, Chairman & Ceo, ABA Technology, Rachid Bekkar, DRH Inwi ; Maryam Zoulali et Youssef Mrabet, respectivement responsable recrutement, partenariats et marque employeur et responsable partenariats et attractivité, Groupe Attijariwafa bank, ont été les principaux intervenants de l’événement. Les intervenants ont animé, en effet, les conférences autour de thèmes clés comme «Le capital humain à l’ère de l’économie numérique ; la valorisation du capital humain pour réussir le plan de transformation de l’entreprise ; les enjeux du capital humain dans un environnement complexe : évolution ou changement de paradigmes ?; la digitalisation du processus RH: aspects techniques et fonctionnels ; entretiens professionnels : comment s’y prendre ? » Ces conférences et ateliers ont été, par ailleurs, suivis par la remise des prix Youth Entrepreneurship Award à l’équipe d’étudiants la plus innovatrice portant un projet RSE.

En marge, l’édition a connu la participation de plus de 40 entreprises de tous secteurs et près de 2.000 candidats issus de plusieurs écoles de commerce et d’ingénierie IT. Bref, le concept et le format de l’événement clé du groupe ISCAE permettent de revenir sur sa position de pionnier à attirer et développer des talents pour répondre aux besoins de ce nouveau monde en pleine perturbation aujourd’hui… Les étudiants deviennent les acteurs principaux du changement. Formés de telle sorte à cultiver un état d’esprit entrepreneurial, les lauréats de l’ISCAE reçoivent, en effet, non seulement des programmes académiques en management mais ont l’occasion de contribuer, intellectuellement, à la vie de l’entreprise.

La formation continue représente aussi un outil de mise à niveau pour tous les étudiants qui souhaitent se perfectionner davantage et même à la sortie du cursus initial quand ils sont insérés professionnellement. Le projet professionnel est au coeur de la réussite d’une société. La démarche du groupe ISCAE est louable dans le sens où plusieurs des intervenants sont issus de cette formation. La valorisation des compétences étant au coeur du développement d’une Nation. Il en est de même au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *