Emploi

Congés annuels: Entre dispositions légales et arrangements…

© D.R

Les congés sont réglementés par le Code du travail et tous les salariés, tous secteurs confondus, doivent s’y conformer. Maintenant certaines dispositions compte tenu de la saisonnalité des activités ont été également prises par le législateur. Dans les médias par exemple, les fermetures annuelles coïncident généralement pour les mensuels et hebdomadaires au mois d’été où le lectorat est au plus bas de son taux. Les journalistes sont déjà prévenus à l’avance. Quels que soient leurs engagements personnels, ils devront s’y conformer sans sourciller…

Dans d’autres secteurs notamment dans le secteur agricole, les procédures de fermeture de congé annuels sont plus strictes. «Quand l’employeur a décidé de fermer partiellement ou totalement son entreprise pour cause de congé collectif, il se doit d’en aviser l’auxiliaire chargé de l’emploi. Auquel cas, le chef de l’entreprise est tenu de payer à tous les salariés une compensation financière égale à la durée de fermeture quelle que soit la durée passée au travail à la date de fermeture». Le législateur est clair à ce niveau. Le gouverneur de la préfecture ou de la province doit en être avisé d’ailleurs. Et c’est généralement lui qui fixe les dates de fermeture pour congé par roulement.

Dans ce cas précis, le Code du travail stipule que «le salarié a droit à une compensation durant son congé annuel égale au montant qu’il devait toucher s’il était resté à son travail. Cette compensation comporte le salaire et les avantages qui vont avec. Si le salarié a travaillé au moins six mois chez une entreprise ou a mis fin à son contrat de travail sans avoir bénéficié de son congé annuel, il a droit à une  compensation financière pour le congé non pris. Tout mois commencé équivaut à un mois de travail entier».

Dans les cas d’entreprises où la saisonnalité n’existe pas, il n’en demeure pas moins que la planification des congés permet d’organiser le travail et de ne pas avoir de goulot d’étranglement. Généralement, les responsables donnent la priorité aux personnes mariées et qui ont des enfants compte tenu des vacances scolaires. Les autres personnes disposent bien entendu des mêmes droits sauf qu’ils devront négocier avec leur hiérarchie en cas de souhait de disposer des mêmes périodes de congé.

Pour une bonne gestion des équipes, les congés se déposent un mois en avance à la direction concernée qui sera chargée de centraliser mais aussi d’officialiser les congés annuels de telle sorte à ce que les décomptes soient toujours à jour en cas d’inspection du travail.

Billet: Parité vous dites?

La «gendarisation» est un terme canadien qui fait référence à l’instauration paritaire entre les sexes dans le monde du travail et dans la société d’une façon générale. Au Maroc, le nouveau Code de la famille a donné le ton et a permis d’instaurer un environnement plus juste à la femme en matière de droit civil. La Constitution à son tour est arrivée pour créer les contours d’un espace plus juste à la femme et à son émancipation.  L’article 19 est clair à ce niveau mais il n’est pas encore appliqué à sa juste valeur. Preuve en est que l’organe qui doit assurer l’instance de la parité n’a pas encore vu le jour. Ce n’est que pourtant qu’à travers cette instance que les actions pour rétablir justice et équité à la femme auront leur poids.

A jour d’aujourd’hui, les faits sont là. Si les réussites dans la scolarité incombent aux filles, elles n’ont pas les mêmes chances de réussite dans le monde du travail. Les raisons sont multiples et c’est bien pourquoi elles devraient être analysées au sein d’une instance pour actionner le processus de réhabilitation.

Plusieurs pays ont permis de faire leur révolution en la matière et pas forcément des pays développés. Le Maroc est l’un des rares pays musulmans à avoir instauré le dispositif légal adéquat. Il reste que les avancées demeurent timides… Alors que les gouvernements Jettou et Fassi Fihri avaient ouvert des voies importantes d’émancipation de la femme, il semblerait que le gouvernement actuel ait mis toutefois un sacré bémol dans ce dossier. Le discours le démontre largement. Les réactions de la part des femmes aussi.

Ce qui est sûr c’est que le bilan Benkirane ne retient pas cette donnée même si la Constitution l’intègre dans le Titre II de son contenu. Et c’est bien pourquoi l’organe de parité est attendu. Son indépendance des instances politiques est plus recommandée. Car elle signera sa force. Tout compte fait, les modèles étrangers sont là pour en témoigner. Les études entreprises par la Banque mondiale aussi…

 

Articles similaires

Emploi

Quand HumanOne Cybersecurity rejoint BDO Advisory…

C’est acté. L’entreprise HumanOne Cybersecurity, positionnée dans la cybersécurité, vient de rejoindre...

EmploiEntretien

Entretien avec Youssef Harouchi, executive coach, CEO Conexis : Travail en équipe : Comment atteindre la symbiose ?

Youssef Harouchi est aussi cofondateur du Cercle de l’innovation. Il est expert...

Emploi

Accord : Une agence universitaire Anapec voit le jour à Martil

Intégration des jeunes diplômés dans le marché du travail

Emploi

L’EMSI a eu un télécontact historique avec la Station Spatiale Internationale

L’École marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI) a eu un télécontact en...