Covid-19 : Entre annulation et report de l’emploi et des stages

Covid-19 : Entre annulation et report de l’emploi et des stages

Stagiaires.ma vient de rendre publique une étude intitulée «L’impact Covid-19 sur l’employabilité des jeunes au Maroc».

Réalisée entre le 2 et le 30 mai dernier, elle a porté sur un échantillon constitué de 13.005 étudiants, 1.279 lauréats et 812 entreprises. Elle offre également une cartographie des difficultés engendrées par cette épidémie auxquelles font face les entreprises, les étudiants et les jeunes lauréats. La projection sur les perspectives post-crise en termes de recrutement et d’emplois des jeunes. En matière de recrutements et offres de stage, la pandémie Covid-19 a impacté négativement l’employabilité des jeunes.

«En effet, 67% des recrutements ont été suspendus ou reportés contre respectivement 17% et 16% pour les recrutements maintenus et partiellement maintenus, ont indiqué les entreprises interrogées», rapportent les auteurs de l’étude. Une disparité selon les différentes catégories d’entreprises est également ressortie à l’issue de cette enquête. Les résultats ont révélé en effet qu’«avec 61% de recrutements maintenus ou partiellement maintenus, les TPE ont moins fait appel à la suspension ou le report comme solution structurelle face à la crise. Elles sont suivies de loin par les PME (15%) et les grandes entreprises (13%)».

Même dynamique en termes de stage. Seuls 19% des stages ont été maintenus, tandis que 64% ont été suspendus ou reportés. Là aussi, les TPE caracolent en tête des entreprises qui ont le plus sauvegardé leurs offres de stages : 37% de stages maintenus et 28% partiellement maintenus au moment où seuls 9% et 11% ont été maintenus respectivement au niveau des PME et des grandes entreprises.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *