970x250

De grandes ambitions tracées pour la Plateforme d’innovation mutualisée d’Oujda

De grandes ambitions tracées pour la Plateforme d’innovation mutualisée d’Oujda

13 projets collaboratifs, 50 emplois durables, 280 individus formés…

La Plateforme d’innovation mutualisée (PIM) du Clusteur Valbiom Maroc à Oujda est officiellement opérationnelle. Une cérémonie d’inauguration a eu lieu samedi 14 mai 2022 mettant sur les rails cette structure développée en collaboration avec le Cluster Valbiom du ministère de l’industrie et du commerce et l’Institut de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (IFMEREEO) d’Oujda. En effet, ce projet a été retenu dans le cadre de l’appel à projets «Challenge Fund» lancé par la GIZ, en 2020, dans le cadre de l’Initiative spéciale formation et emploi. Le but étant d’apporter un soutien technique et financier à des projets à fort potentiel de création d’emplois et d’opportunités de formation.

«La PIM est une plateforme technologique et scientifique située au sein de l’IFMEREEO d’Oujda. Elle est dotée de laboratoires hautement équipés, répartis entre trois pôles, à savoir l’écoconstruction et Génie civil, l’énergie, environnement et valorisation de déchets et la mécatronique et industrie 4.0», apprend-on dans ce sens. Et d’ajouter que «ces laboratoires seront mis à la disposition des actrices et acteurs de l’industrie et de l’innovation et de la R&D orientées marché, ainsi que les start-up de la région de l’Oriental et au niveau national». Cette plateforme a pour objectif de favoriser l’innovation et la recherche scientifique appliquée au domaine industriel. La plateforme agira également comme catalyseur en suscitant le développement de projets collaboratifs innovants à fort potentiel de création d’emplois.

«La PIM vise également à faciliter la mutualisation des ressources humaines, techniques et logistiques entre les partenaires clés du Cluster Valbiom, ainsi que le développement et le transfert d’expertises», expliquent les initiateurs de ce projet. Et de préciser qu’«à travers la réalisation d’au moins 13 projets collaboratifs innovants, l’impact de la PIM se traduira par la création de plus de 50 emplois durables, l’amélioration des conditions de travail de 328 ouvrières et ouvriers, ainsi que la formation de 280 individus dans le domaine de la valorisation et de recyclage des déchets». Dans l’ensemble, ces projets apporteront des solutions innovantes en matière de préservation de ressources naturelles dans la région de l’Oriental et au niveau national et de valorisation et le recyclage de déchets, en particulier les déchets miniers. A cela s’ajoutent le traitement biologique de lixiviats et production de compost – réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’obtention de brevets d’invention par les acteurs de l’écosystème du Cluster Valbiom.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.