Education des enfants défavorisés : ReKrute s allie à Sanady

Education des enfants défavorisés : ReKrute s allie à Sanady

ReKrute a décidé de se pencher sur l’essence de la problématique de l’employabilité: l’éducation. Ces deux éléments allant de pair, la plate-forme ReKrute a conclu, le 11 juin 2013, un partenariat avec la Fondation Sanady pour le soutien de l’éducation des enfants défavorisés. 

Développer le financement de cours de soutien scolaire en faveur des enfants défavorisés, tel est l’objet de la convention qui allie Sanady à ReKrute. Cette dernière mettra ainsi au service de la Fondation Sanady toute sa connaissance du monde de l’entreprise pour multiplier toujours plus le nombre de bénéficiaires. En soutenant l’éducation des enfants défavorisés, leur accessibilité au marché de travail de manière plus équitable serait garantie. C’est dans cette motivation qui s’inscrit dans le cadre de la responsabilité sociale des entreprises (RSE), que la démarche de ReKrute intervient. «Depuis sa création, ReKrute vise à développer le marché de l’emploi en permettant à tous les Marocains, tous profils confondus, d’accéder à un poste de manière équitable», lit-on sur un communiqué. 

S’exprimant sur cette problématique d’employabilité des jeunes défavorisés, Alexandra Montant, DGA de ReKrute, souligne : «L’emploi et l’éducation vont de pair. Pour lutter contre le chômage et améliorer l’employabilité, il est primordial d’offrir une éducation à tous les enfants défavorisés qui sont malheureusement souvent amenés à se retrouver sans emploi plus tard, pour cause d’abandon scolaire par faute de moyens».  En effet, augmenter la chance de réussir l’insertion sociale de cette tranche dans un avenir ne peut être réussie que si l’on soutient leur scolarisation à un très jeune âge. Dans ce sens, il y a lieu de préciser que la Fondation Sanady oriente des élèves et leur accompagnement dans la construction de leur projet professionnel.

Ils seraient aujourd’hui environ 3.600 enfants à être accompagnés. Une année auparavant, ce chiffre était de 2.800. Ce qui, selon Kacem Bennani Smires, président de la Fondation Sanady, «démontre bien l’implication des entreprises marocaines dans le combat contre l’abandon scolaire». Et d’ajouter : «Notre espoir est que ces milliers d’enfants fassent un jour partie des 35.000 personnes qui, chaque année, trouvent un emploi  par l’intermédiaire du site ReKrute.com». A travers son programme, la Fondation Sanady accueille les enfants des ouvriers des entreprises affiliées et leur propose des cours de soutien scolaire tout au long de l’année. Et les résultats sont là : 35 entreprises adhérentes, près de 3.000 élèves bénéficiaires, 75% de taux de réussite au Bac et présence dans 5 régions du Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *