Égalité professionnelle : MCA Morocco lance un cycle de formation pour les entreprises marocaines

Égalité professionnelle : MCA Morocco lance un cycle de formation pour les entreprises marocaines

Malika Laasri, DG de l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco), Salima Admi, directrice du Travail au ministère du travail et de l’insertion professionnelle (MTIP), et Richard Gaynor, directeur résident de Millennium Challenge Corporation (MCC) au Maroc viennent de lancer au début de la semaine dernière, à travers un webinaire, un cycle de formation en égalité professionnelle au profit des entreprises et des experts. Les formations reposent sur une approche interactive basée sur le débat et l’étude de cas pratiques. La démarche s’inscrit dans le cadre de l’assistance technique fournie au MTIP dans la mise en œuvre de sa stratégie visant à accompagner les entreprises du secteur privé. Les enjeux étant de promouvoir l’équité genre en milieu professionnel.

Les modules d’initiation visent à sensibiliser les participants à l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de l’entreprise. L’objectif est aussi de favoriser la maîtrise de la terminologie liée à cette thématique.

Un des modules sera consacré à la présentation de la situation de l’égalité femmes/hommes sur le plan international. La formation permettra de situer également le Maroc par rapport aux standards internationaux sur la question genre. Destinés exclusivement aux experts, les modules d’expertise permettront d’outiller les experts pour accompagner les entreprises dans leur démarche de promotion de l’équité genre. Le cycle de formation qui a été organisé entre le 12 et le 16 juillet derniers s’intègre dans le cadre de l’appui apporté par l’Agence MCA-Morocco à la 5ème édition du Trophée de l’égalité professionnelle.

L’objectif étant de renforcer cette initiative et d’accroître son attractivité auprès des entreprises. La présentation du bilan des quatre précédentes éditions est aussi prévue. Bref, un tel cycle de formation entretenu par une telle émulation devra promouvoir l’égalité professionnelle nécessaire pour une équité en entreprise. La population du Maroc étant représentée à part presque égale entre les deux sexes. Non seulement c’est une question de logique mais aussi et surtout de démocratie et de justice !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *