Enquête ReKrute : Le télétravail largement adopté par les Marocains

Enquête ReKrute : Le télétravail largement adopté par les Marocains

«62% des entreprises marocaines ont opté pour le télétravail. Plus de la moitié des Marocains préfèrent combiner entre télétravail et présentiel. Enfin, malgré les difficultés techniques, 71% des Marocains déclarent être plus productifs en travaillant à distance». C’est ce qu’il ressort de la récente enquête menée par les équipes de ReKrute.

Les détails.

Si depuis le mois de mars 2020, la mise en place du télétravail a été une exigence sanitaire liée à la pandémie, son instauration actuelle est plus réfléchie. Certaines entreprises l’ont maintenu en effet jusqu’à aujourd’hui. 2.709 salariés marocains ont été retenus dans l’échantillon de l’enquête. Ils évoluent pour la plupart dans de grandes et moyennes entreprises. L’idée est de savoir comment ces personnes perçoivent cette nouvelle manière de travailler et comment ils se sentent dans leur vie en général en intégrant ce changement important dans leur vie active. De leur côté, il semblerait d’après la même source que les entreprises marocaines aient accueilli à bras ouverts le télétravail.

Selon les résultats de l’enquête, «62% des participants à cette enquête disent que leurs entreprises l’appliquent aujourd’hui, dont 13% qui déclarent que leur entreprise a basculé en télétravail à temps complet, contre 38% qui disent que leur entreprise fonctionne encore en présentiel». La mise en place du télétravail est en corrélation avec le secteur d’activité, la taille, la culture de l’entreprise et le style de management adopté. La majorité des entreprises demeurant encore réticente au changement. Celles en effet qui travaillent toujours en mode présentiel ne prévoient pas encore d’appliquer le télétravail dans le futur proche.

«Aujourd’hui, 62% des entreprises marocaines oeuvrant principalement dans le secteur des centres d’appels, de l’informatique, de la banque, de l’automobile, de la comptabilité et du BTP appliquent le télétravail ». Les auteurs de l’enquête en ont déduit aussi que l’initiative serait collégiale. En effet, selon les personnes salariées interrogées, «la majorité écrasante, soit 81%, pense qu’il est plus facile de travailler à distance par rapport à l’année dernière. Une préférence qui s’est confirmée davantage grâce au gain en productivité constaté». Selon les enquêteurs, «71% des salariés marocains en télétravail déclarent être plus productifs et 80% des participants à cette enquête, qui font des réunions à distance, pensent que ces dernières sont plus efficaces que les réunions physiques».

Toujours est-il que certains inconvénients persistent dans l’adoption du télétravail. Déjà sur le plan technique, 57% s’en sont plaints, ce qui a incité les équipes de ReKrute à pousser un peu plus leur questionnement quant au management proprement dit. La question est de savoir en effet si les patrons arrivent à juger avec certitude l’efficacité du télétravail puisque certains salariés face à des difficultés sont démotivés. La mauvaise connexion internet et l’inadaptation des outils de travail représentent les deux facteurs clés qui font que les salariés, travaillant à distance, se sentent moins productifs. 23% de l’échantillon a déclaré par ailleurs utiliser son propre matériel. Ce constat reflète une carence en outils et en moyens informatiques et techniques pour assurer une expérience de télétravail.

Cela dit, malgré toutes ces difficultés, 57% des salariés marocains préfèrent le mode de travail hybride, dont 25% préfèrent travailler uniquement à distance. «72% des personnes en télétravail sont allées jusqu’à aménager un espace de travail chez eux, chose qui montre à quel point ils se sont bien accommodés à ce mode de travail et qu’ils ont l’intention d’y investir dans le futur». Le télétravail aurait apporté plusieurs avantages avec lui pour ne citer que le gain de temps, un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle, la réduction du stress et de la fatigue et un gain de productivité. «Interrogés sur leur niveau de satisfaction, 67% des télétravailleurs sont satisfaits du télétravail, dont 25 % vont jusqu’à le décrire comme extraordinaire», rapportent les auteurs de l’enquête. Cela dit, le tiers des personnes interrogées en télétravail déplore le débordement du temps de travail sur la vie personnelle.

Ceci devra amener les chefs d’entreprise à réfléchir pour mettre en place un nouveau management qui devra intégrer également le bien-être des employés en télétravail.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *