Femmes sur le marché du travail : Les chiffres inquiétants du HCP

Femmes sur le marché du travail :  Les chiffres inquiétants du HCP

Les diplômées du supérieur sont frappées de plein fouet par le chômage

Le taux d’activité des femmes sans diplôme est de 17,7% contre 78,4% pour les hommes. Il est de 43,2% pour celles ayant un diplôme de niveau supérieur contre 65,8% pour le sexe masculin.

La participation des femmes au marché du travail demeure toujours faible au Maroc. Le taux d’activité des femmes n’est que de 19,9% en 2020 contre 70,4% pour les hommes. C’est ce qui ressort du rapport du HCP intitulé «La femme marocaine en chiffres : 20 ans de progrès». Selon le document, le taux d’activité des femmes sans diplôme est de 17,7% contre 78,4% pour les hommes. Il est de 43,2% pour celles ayant un diplôme de niveau supérieur contre 65,8% pour le sexe masculin. Le taux d’activité est plus élevé chez les femmes divorcées (43,7%) que les femmes mariées (17%) ou célibataires ( 26,2%). Ce taux est de 11,5% pour les veuves. Selon l’âge, le taux d’activité est plus important chez les femmes âgées de 35-44 ans avec un taux de 23,7%.

Il est de 6,7% pour celles âgées de 15-24 ans, 25-34 ans (20%), 45 ans et plus (16,9%). Par ailleurs, 47,3% des femmes occupées travaillent en tant que salariées (51,7% pour les hommes), 17,7% des auto-employées (39,8% pour les hommes), et 35% occupent des emplois non rémunérés (8,6% pour les hommes). Le secteur de l’«agriculture, forêt et pêche» reste le premier employeur des femmes (44,8%), suivi de celui des «services» (40,4%) puis de l’«industrie y compris l’artisanat» (14,2%).

Selon la profession, 8,6% des femmes actives occupées travaillent en tant que responsables hiérarchiques, cadres supérieurs et membres des professions libérales (contre 3,8% pour les hommes), ce qui correspond à un taux de féminisation de 38%. Seulement 1,1% des femmes actives occupées travaillent en tant que conductrices d’installations et de machines et ouvriers de l’assemblage (contre 5,9% pour les hommes). A l’inverse, les ouvrières agricoles et de la pêche (y compris ouvriers qualifiés) représentent 36% des femmes actives occupées (contre 12,6% pour les hommes).

Plus de 67% sont au chômage depuis 12 mois et plus

Sans surprise, les femmes restent plus touchées par le chômage que les hommes. Le taux a fortement augmenté entre 2010 et 2020 en passant de 9,6% à 12,2%. Chez les hommes, la hausse a été moins importante, le taux est passé de 8,9% à 10,7%. A noter que le taux de chômage des 15-34 ans est de 30,6% pour les femmes contre 19,6% pour les hommes. Ce taux est de 4,8% pour les femmes sans diplôme, 24,6% pour celles ayant un diplôme de niveau moyen et 31,8% pour les diplômées du supérieur. S’agissant de la durée, elles sont 32,5% à être au chômage pendant moins d’une année, 67,5% durant 12 mois et plus.

Le taux de vulnérabilité des femmes chefs de ménages en baisse

Le taux de pauvreté monétaire des femmes chefs de ménages est passé de 3,9% en 2014 à 1% en 2019. De même, la vulnérabilité économique des femmes chefs de ménages a enregistré une baisse sur la période 2014-2019. Ainsi, le taux de vulnérabilité des femmes chefs de ménages est passé de 10,6% en 2014 à 6,7% en 2019.

Ce taux est passé de 8,2% à 4,8% en milieu urbain, et de 17,4% à 12,4% en milieu rural. Par ailleurs, la proportion des entreprisses dirigées par des femmes a atteint 12,8% en 2019 contre 87,2% pour les hommes. Selon la répartition par secteur d’activité, la femme dirigeante est plus présente dans le secteur des services (17,3%) et du commerce (13,8%), suivis de l’industrie (12,6%) et de la construction (2,6%). En revanche, elle est beaucoup moins présente dans le secteur du BTP (2,6%).

Selon la taille de l’entreprise, les femmes dirigeantes sont plus présentes dans les très petites entreprises (13,4%) et les PME (10,2%). Par ailleurs, 18% des entreprises individuelles (82% pour les hommes) et 11% des SARL (Sociétés à responsabilité limitée) (89% pour les hommes) sont gérées par des femmes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *