Fête du travail : La célébration du 1er mai ne date pas d’hier, celle du muguet non plus…

Fête du travail  : La célébration du 1er mai ne date pas d’hier, celle du muguet non plus…

Le 1er mai renvoie au travail, au passage d’une nouvelle saison, au muguet, au bonheur.

Il s’agit de notions importantes mais entre le travail et le muguet il y a tout un boulevard !!! Il est donc pertinent de retrouver les origines de cette date qui rime avec repos universel. C’est à Chicago, en 1884, que tout a commencé suite à une lutte syndicale menée par des organisations syndicales de travailleurs américains. Ce qui a permis à 200.000 ouvriers américains d’obtenir de meilleures conditions de travail. Motif: l’obtention de la journée de 8 heures. Depuis, le 1er mai est devenu la fête du travail qui sera célébrée tous les ans dans plusieurs nations, au niveau mondial, en l’honneur des travailleurs. Il faut dire que la bataille a été rude puisque 340.000 ouvriers, face au refus de leur employeur, avaient entamé un mouvement de grève générale, à travers le pays de l’Oncle Sam. Le 4 mai suivant, une protestation générale avait eu lieu à Chicago. Les manifestants avaient lancé une bombe sur les forces de l’ordre et tué un policier. «Quatre syndicalistes anarchistes seront condamnés à mort sans preuve pour ce meurtre. Un cinquième se suicidera» se rappellera l’humanité entière.

Trois ans plus tard, en 1889, c’est à Paris que les mouvements de protestation éclateront suite à la mobilisation de la Deuxième Internationale Socialiste. L’objectif est le même que celui des travailleurs américains. Le 1er mai 1891, la mobilisation dans le pays est marquée par un terrible drame. À Fourmies, dans le Nord, l’armée tire, en effet, sur des manifestants pacifiques causant 9 morts et 33 blessés. Dès lors, le 1er mai rentre dans la tradition de lutte des travailleurs et devient un rendez-vous social. Car même si le Sénat entérine la journée de travail de 8 heures en 1919, la mobilisation des travailleurs ne faiblit pas.

En 1941, durant l’occupation allemande, le maréchal Pétain fait officiellement du 1er mai «la fête du travail et de la Concorde sociale». Cette journée est alors chômée, signant la volonté de rallier les travailleurs au régime de Vichy. Dès lors, l’expression fête du Travail remplace celle de fête des Travailleurs pour effacer cette connotation politique. En 1947, la mesure est reprise par le gouvernement issu de la Libération. Le 1er mai, dans le Code du travail, devient un jour férié chômé et payé pour l’ensemble des travailleurs.

Mais pourquoi le 1er mai est aussi la fête du muguet ?

Le muguet du 1er mai, un porte-bonheur. Fleur du printemps par excellence, car sa floraison survient en mai, le muguet est traditionnellement une fleur qui porte bonheur. La légende rapporte même que «celui qui trouve un brin de muguet à 13 clochettes sera tout particulièrement favorisé par le destin»… Le muguet est aussi associé aux grands couturiers, comme Christian Dior, dont c’était la fleur fétiche. Plusieurs parfums intègrent la senteur du muguet, d’ailleurs. Il faut dire que la tradition remonte à l’Antiquité.
Dans la Rome antique, la floraison était célébrée, déjà à la fin du mois d’avril, début mai. De même, les Celtes avaient une fête similaire, Beltaine, qui marquait le passage de la saison sombre à la saison claire… A l’époque de Charles IX, le 1er mai 1560, le souverain se serait vu offrir du muguet au cours d’une visite dans le Dauphiné. Il avait, tellement, apprécié le geste qu’il aurait décidé de reprendre cette idée pour offrir, chaque printemps, un brin de muguet porte bonheur aux dames de la cour.

À la Révolution, le muguet est rattaché non pas au 1er mai, mais au «jour républicain» du 7 Floréal (le 26 avril) dans le calendrier de Fabre d’Églantine. C’est alors l’églantine rouge sera associée au 1er mai, et elle le sera durant longtemps aux travailleurs. Cent ans plus tard, pour la première journée mondiale des travailleurs, en 1889, les manifestants arborent un triangle rouge, rapidement remplacé par l’églantine rouge, en hommage à Fabre d’Églantine. L’églantine rouge symbolise le sang versé. Le retour du muguet coïncidera avec la fin du XIXe siècle. Et c’est ainsi que la fête de travail sera célébrée en même temps que celle de l’amour et du bonheur… L’homme en gardera ainsi une vision globale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *