Commerce international : Un master de la banque islamique pour doper le négoce dans le monde arabe

Commerce international : Un master de la banque islamique pour doper le négoce dans le monde arabe

Ce programme novateur devrait permettre aux professionnels d’insuffler une dynamique qui remodèle le commerce et la mondialisation. Le contenu pédagogique intègre un développement sur l’impact de l’innovation et des technologies émergentes dans les entreprises internationales.

La Société islamique internationale de financement du commerce (ITFC) sensibilise les candidats potentiels du Maroc à l’Executive Master in Internationalization and Trade. L’objectif de la formation étant de développer le commerce au sein de l’Organisation  de la coopération islamique. Tel que conçu, ce programme novateur devrait permettre aux professionnels d’insuffler une dynamique qui remodèle le commerce et la mondialisation. Le contenu pédagogique intègre un développement sur l’impact de l’innovation et des technologies émergentes dans les entreprises internationales. Les enjeux pour les entreprises qui souhaitent élargir leur empreinte internationale y sont également traités. La formation diplômante qui s’étale sur 15 mois combine des vidéo conférences en direct, des forums interactifs et des sessions en face à face à Genève et à Madrid. Les futurs diplômés peuvent continuer à développer leurs carrières professionnelles tout en se spécialisant dans des thématiques mondiales.

Ce master s’adresse à deux types de profils ; d’une part la catégorie des experts du commerce et entrepreneurs qui souhaitent développer leurs activités dans une dimension mondiale et les professionnels travaillant dans les domaines de la politique commerciale et la réglementation du commerce. L’Executive Master in Internationalization and Trade privilégie les échanges entre professionnels experts sur des thématiques universelles. Il devra, en effet, répondre aux problématiques d’inclusion dans le commerce et d’améliorer les moyens de subsistance pour faire évoluer les niveaux de vie des populations dans le monde. Et c’est bien dans cette optique que Eng. Hani Salem Sonbol, DG de ITFC, a déclaré que «la conception d’un tel programme répond aux besoins du paysage dynamique et en évolution du commerce et du financement du commerce. Les partenariats avec des institutions de renom offrent une expérience de transformation unique combinant l’excellence académique et l’encadrement des professionnels permettant ainsi de repousser les frontières de l’apprentissage au-delà des pratiques traditionnelles et d’aller vers de nouveaux horizons… ceci est au cœur de notre mandat : faire progresser le commerce et améliorer la qualité de vie». Le message est clair.

Depuis sa création en 1975, la  Banque islamique de développement (BID) s’est fixé pour mission d’améliorer la vie des citoyens ordinaires à travers le monde islamique en augmentant la prospérité des pays membres de l’Organisation de la coopération islamique.

La création de la SFI a été approuvée en juin 2005 par le Conseil des gouverneurs du Groupe de la BID lors de sa 30ème réunion annuelle en Malaisie. Les statuts de la société ont été signés l’année suivante au Koweït. L’ITFC est devenue opérationnelle le 10 janvier 2008 et a intégré les activités et opérations de tous les divers programmes de financement du commerce du Groupe de la BID dans ses opérations globales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *