Création d’entreprise : L’AUF initie un Collège doctoral africain en entrepreneuriat

Création d’entreprise : L’AUF initie un Collège doctoral africain en entrepreneuriat

L’Agence universitaire de la francophonie au Maghreb (AUF) et l’Université Sultan Moulay Slimane organisent le Collège doctoral africain en entrepreneuriat. Le premier regroupement du collège a lieu du 14 au 18 octobre 2019 en présence de 31 doctorants africains. Objectif : renforcer leurs compétences entrepreneuriales.

Les détails.

Tel que conçu, le Collège doctoral africain en entrepreneuriat est un regroupement de doctorants inscrits en 2ème ou 3ème année de thèse dans un établissement membre de l’AUF en Afrique (Maghreb, Afrique de l’Ouest, Afrique centrale et Grands Lacs, océan Indien). Tous sont porteurs d’un projet de création d’entreprise. Concrètement, la démarche retenue est que pendant 5 jours, les doctorants suivent une formation organisée sous forme de conférences plénières, de tables rondes, d’échanges avec des professionnels de l’employabilité et de créateurs d’entreprise. Une autre phase plus pratique consistera en un entraînement à la formalisation des projets et à la communication vers les investisseurs. 

Les moyens qui ont été déployés reposent surtout sur des équipes poly disciplinaires qui devront coacher les porteurs de projets. Le travail de formalisation et le pitch final de présentation sont prévus dans le programme. L’encadrement est en effet assuré par des enseignants universitaires en entrepreneuriat, des professionnels de l’emploi (Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences – Anapec), et des institutions marocaines travaillant dans l’incubation d’entreprises (Jeune chambre internationale – JCI, Incubateur marocain pour l’innovation et l’entrepreneuriat social – MCISE), Confédération générale des entreprises du Maroc – CGEM) ainsi que de jeunes créateurs d’entreprises représentés par le Centre des jeunes dirigeants d’entreprise (CJD),  sous forme de retours d’expérience. Le Collège doctoral africain sur l’entrepreneuriat s’adresse exclusivement aux doctorants. «Les études de terrain ayant montré que les fourchettes d’âge principales de création des entreprises sont les 25-34 ans», précisent les organisateurs. Les projets et candidats les plus prometteurs seront accompagnés dans la poursuite de leur projet. L’objectif étant de leur trouver des marchés qui les mèneront à leur croissance puis à leur maturité.

L’initiative qui a été menée conjointement avec l’Université Moulay Slimane mérite d’être dupliquée aux autres universités…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *