Déconfinement : L’Académie Hassan II plaide pour une stratégie globale, cohérente et durable

Déconfinement : L’Académie Hassan II plaide pour une stratégie globale, cohérente et durable

L’Académie Hassan II des sciences et techniques a appelé à l’instauration d’une stratégie globale, cohérente et durable dans le cadre du processus de déconfinement.

Dans un document intitulé «Déclaration de l’Académie Hassan II des sciences et techniques relative aux conditions de déconfinement», l’Académie a mis en avant l’importance d’une sortie progressive, aussi bien dans le temps que dans l’espace, basée sur l’évolution épidémiologique, la surveillance de la circulation virale sur les territoires, ainsi que d’éventuelles tensions sur les systèmes de santé, notamment en ce qui concerne les capacités nationales et locales en lits de réanimation et d’assistance respiratoire.

Elle a également insisté sur l’obligation pour tous les citoyens de rester très vigilants quant au respect des règles de vie individuelle et sociale qui ont prévalu durant la période de confinement, et de ne pas considérer le déconfinement comme un retour rapide, total et définitif, aux conditions d’avant la pandémie, mais une phase d’une extrême délicatesse, qui ne peut qu’être progressive et adaptée aux évolutions des situations épidémiologiques, au niveau national et territorial, exigeant encore davantage d’esprit citoyen et de responsabilité collective.

«Ces exigences sont encore plus nécessaires pour les personnes vulnérables, notamment les personnes âgées et celles présentant des comorbidités telles que des maladies chroniques, immunologiques ou soumises à des traitements immunosuppresseurs, note l’Académie. L’accent a, en outre, été mis sur l’élargissement et l’augmentation des tests diagnostiques, tests PCR et si possible les tests sérologiques adaptés, avec isolement des personnes infectées et de leur entourage, durant au moins quatorze jours, ainsi que le traitement systématique en milieu hospitalier des personnes testées positives, la détection et l’identification de toutes les personnes contacts grâce à l’utilisation des moyens numériques et les possibilités qu’offre l’intelligence artificielle, dans le respect total de l’anonymat et des libertés individuelles que la Constitution assure à tout citoyen, ainsi que le respect des données personnelles que la loi garantit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *