ENSA : Les futurs ingénieurs mécontents

ENSA : Les futurs ingénieurs mécontents

Ils ont observé 3 jours de grève

Les étudiants de l’ENSA ont observé les 11, 12 et 13 novembre 2020 une grève pour exprimer leur indignation quant à une série de mesures qui touchent «la dignité de l’étudiant ingénieur en général et en particulier l’étudiant de l’ENSA».

La commission nationale des étudiants de l’ENSA Maroc s’était d’ailleurs adressée le 9 novembre au ministère de l’enseignement supérieur dans une communication expliquant en détail les revendications des manifestants. Pour revenir aux faits, les manifestants contestent l’augmentation du nombre des nouveaux étudiants admis.

A cet égard, les contestataires demandent le retour de l’application de l’examen écrit pour l’accès à la formation au sein de l’établissement. De plus, les concernés réfutent catégoriquement la création qu’ils qualifient d’«anarchique» de tout nouvel établissement national des sciences appliquées. Et pour cause : les étudiants de l’ENSA expliquent que les établissements actuels ne disposent pas des conditions élémentaires pour assurer une formation d’ingénieur. Ils appellent donc le ministère de tutelle à réorienter les budgets alloués pour la création de nouveaux établissements vers le renforcement des structures existantes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *