Formation universitaire : Le master «Urbanisme et aménagement» de l’université de la Sorbonne au Maroc

Formation universitaire : Le master «Urbanisme et aménagement» de l’université de la Sorbonne au Maroc

C’est officiel depuis le 26 mai dernier : l’Ecole d’Architecture de Casablanca vient de lancer le master «Urbanisme et aménagement» de Sorbonne Université.

En matière de santé, il devient impératif aux urbanistes de tenir compte de la naturalisation de la ville. 

Ce partenariat a pour objectif de donner aux lauréats de l’Ecole de nouvelles armes pour faire face aux défis urbanistiques actuels et futurs. L’établissement marocain compte bien se démarquer à travers cette formation unique internationale sur l’innovation écologique et technologique. La conjoncture actuelle mondiale a démontré que les métropoles devraient être repensées plus sainement.

Le contenu pédagogique de cette formation intègre les savoirs de l’architecture, de l’urbanisme et des sciences et vivement encouragés par plusieurs établissements de renom en France pour ne citer que la Société du Grand Paris, la Métropole du Grand Paris, l’Atelier Parisien d’Urbanisme et d’autres au Maroc. Concrètement, le Master Urbanisme et Aménagement de Sorbonne Université comporte un tronc commun au premier semestre et deux Masters: SPMVD (Stratégies Projets et Mobilités dans la Ville de Demain), dispensé à Sorbonne Université à Paris, et VHDD (Ville Héritée et Développement Durable) dispensé à l’École d’Architecture et de Paysage de Casablanca (EAC).
Former aux métiers de l’urbanisme et de l’aménagement selon une approche éco soutenable et une innovation urbaine et écologique dans la planification, telle a été la motivation des responsables de l’établissement marocain. Le projet urbain et les mobilités étant au cœur de la pédagogie. Les enjeux sont clairs : accompagner les responsables publics grâce à une nouvelle génération de professionnels de l’urbanisation et du design urbain.

Le lancement de ce master arrive, en effet, à un moment où le Maroc, à l’image du reste des pays du continent africain, fait face à de nombreux défis. Déjà en matière de santé, il devient impératif aux urbanistes de tenir compte de la naturalisation de la ville. Les préoccupations environnementales de lutte contre le changement climatique et de mutualisation d’énergies devront être également prises en compte dans les futurs choix urbanistiques. Enfin, l’urbanisation rapide, avec une projection à l’horizon 2050, de doublement de la population urbaine en Afrique, et une population urbaine qui représentera 80% de la population totale au Maroc est le 3ème enjeu et non des moindres. «Pour faire face au bouleversement des paradigmes en urbanisme et aux changements profonds qu’il entraînera, de nouvelles approches et de nouvelles stratégies devront être tracées et mises en œuvre par les pouvoirs publics, nécessitant l’accompagnement de professionnels en matière d’aménagement du territoire et de politique de la ville», explique, à juste titre, M . Benabdeljalil, DG de l’EAC.
De son côté, la professeure Patrizia Ingallina, responsable de la mention Urbanisme et aménagement à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université, affirme que «le lancement de ce master en partenariat avec l’École d’Architecture et de Paysage de Casablanca contribuera à former des compétences susceptibles de remplir une mission de grande importance pour le développement du Maroc et du reste des pays africains. Les lauréats de ce master auront à se pencher sur le renouvellement urbain, en s’appuyant sur leur expertise en matière de gouvernance, de planification, de design urbain, de politiques de l’habitat, ou de mobilité et de transport».
La formation aura lieu à Casablanca et à Paris aux lieux des deux établissements partenaires.

Pour ce qui est des conditions d’accès, les titulaires d’une licence ou formation équivalente (diplôme d’architecte, ingénieur, diplômé de Sciences Politiques) ainsi que d’autres profils peuvent postuler à cette formation.
A l’issue de deux années d’études, un diplôme de Master est délivré aux lauréats par Sorbonne Université.
La sélection a démarré et les dossiers de candidatures seront envoyés par mail à l’un des deux établissements. Tout est dit. Le Maroc aura à repenser les schémas directeurs de certaines villes. Casablanca étant la première ville du Royaume pointée du doigt! Le défi est énorme. Les compétences seront d’une grande utilité… A suivre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *