HEM lance son pré-incubateur HEM Starter Lab®

HEM lance son pré-incubateur HEM Starter Lab®

Chose faite. HEM lance le HEM Starter Lab®, un programme de pré-incubation et d’accompagnement, ouvert à tous les étudiants de l’enseignement supérieur.

L’objectif est d’offrir aux étudiants porteurs de projets l’appui et l’accompagnement nécessaires pour passer de l’idée à un projet de start-up structuré et viable. Un tel pré-incubateur a été lancé à l’initiative de la direction Employabilité & Entrepreneuriat de HEM, sous la direction du Pr. Hicham Tassi. Tel que conçu, HEM Starter Lab® se veut accessible à tous les étudiants de l’enseignement supérieur. Les principes d’égalité des genres et des chances, de la durabilité des projets ainsi que de l’impact social et solidaire ont été pris en compte. C’est en mars 2021 que le premier appel à candidatures a été lancé. Il a pu attirer plus de 100 équipes projets.
La sélection a permis d’identifier 15 participants totalisant 13 projets de startups évoluant dans différents domaines pour ne citer que le divertissement, l’agriculture, la formation à distance, la cosmétique, l’alimentaire et l’habillement.
Les porteurs de projets sont pour leur majorité des étudiants marocains ou subsahariens. «Soutenu par la Fondation allemande KAS– Konrad Adenauer Stiftung, HEM Starter Lab® s’appuie sur une alternance de cours interactifs et d’ateliers basés sur l’expérience sous forme de bootcamps. Chaque nouvelle approche de connaissances et d’outils est directement appliquée au projet du participant », explique la direction de l’établissement supérieur. Les étudiants porteurs de projets bénéficient de l’appui et de l’accompagnement de mentors experts et des professionnels du domaine. La durée de pré-incubation pouvant aller jusqu’à 16 mois. Un certificat en fin de parcours est aussi délivré au jeune entrepreneur. Concrètement, le processus entrepreneurial de HEM Starter Lab® se divise en deux phases qui forment l’intégralité du programme de pré-incubation de HEM. La première est le « Start » qui totalise 52.5h et qui vise la mise en vitrine commerciale du projet. La seconde a été baptisée le « Go ». Elle compte 31.5 heures et mène au montage opérationnel du projet (financement, recrutement d’équipes, prototypage…). Le passage de la première à la seconde étape est validé par un jury d’évaluation: le «crash test». Et un projet peut être soumis à ce crash test plusieurs fois si nécessaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *