Insertion professionnelle : Quand l’EFE soutient les jeunes de Safi…

Insertion professionnelle : Quand l’EFE soutient les jeunes de Safi…

C’est pour les jeunes de Safi que la Fondation marocaine de l’éducation pour l’emploi (EFE-Maroc) a signé un programme d’inclusion socio-économique avec l’Initiative américaine de partenariat avec le Moyen-Orient (MEPI).

Telle que conçue, l’initiative intitulée «ع-Amal : Bringing Hope Through Jobs for Moroccan Youth in Safi» devrait répondre non seulement à l’accompagnement des chercheurs d’emploi et au soutien aux populations vulnérables impactées par la pandémie. Et c’est dans cette optique que Tyler Joyner, directeur adjoint du bureau régional du MEPI à Rabat, a déclaré que «l’état d’urgence et le confinement ont paralysé de nombreux secteurs vitaux à l’activité économique de la province de Safi, dont l’agriculture et la pêche, l’industrie, l’artisanat, le commerce et les services. Soutenir la relance économique par l’emploi a toujours été l’une des principales missions du MEPI et notre collaboration avec EFE s’inscrit parfaitement dans nos actions de soutien à la jeunesse et au secteur privé du Maroc».
156 personnes ont ainsi reçu une formation métier dans des secteurs en création d’emplois, dont l’éducation préscolaire, l’industrie, le commerce et le digital. 87 lauréats ont été insérés dans plusieurs entreprises sur la ville de Safi. Le programme a également accompagné 22 personnes vers l’auto-emploi dans les métiers du digital. Enfin, 40 personnes ont déjà bénéficié du Lab Social d’EFE, un espace multimédia proposant des ateliers de correction de CV, de recherche d’emploi, de préparation aux entretiens d’embauche et d’acquisition de compétences numériques. En sus, plusieurs activités citoyennes ont été organisées impliquant des lauréats bénévoles de la Fondation dans l’embellissement, notamment des locaux d’associations, de centres INDH et d’écoles de la ville de Safi et sa périphérie. L’initiative citoyenne a également porté sur l’installation d’équipements informatiques facilitant l’apprentissage digitalisé. «Avoir des partenaires aussi flexibles que le MEPI, qui comprennent l’importance d’une forte agilité face à la conjoncture socio-économique, nous a permis de répondre aux besoins des chercheurs d’emploi, du secteur privé et de la société civile avec une réelle valeur ajoutée pour les partenaires et les bénéficiaires du programme», conclut Anas Guennoun, président d’EFE-Maroc.
A suivre…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *