La Faculté de médecine de Laâyoune réalisée à 15%

La Faculté de médecine de Laâyoune réalisée à 15%

La réalisation de cette structure qui s’étend sur une superficie de 10 hectares, dont 22.900 m2 couverts, fait partie d’un projet intégré portant sur un Centre hospitalier universitaire, une faculté de médecine, de pharmacie et de dentisterie.

Le projet de construction d’une Faculté de médecine dans la ville de Laâyoune progresse à un rythme soutenu et elle sera livrée dans les délais. Le taux d’avancement de ce chantier phare, dont la première pierre a été posée en novembre dernier, est de 15% et le projet sera fin prêt en juin 2022.
S’inscrivant dans le cadre des projets lancés à l’occasion de la commémoration du 44e anniversaire de la Marche Verte, cette structure nécessite un investissement de 257 millions de dirhams.

La Faculté de médecine de Laâyoune est le fruit d’un partenariat entre le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et la direction provinciale de l’équipement, des transports, de la logistique et de l’eau.
La réalisation de cette structure qui s’étend sur une superficie de 10 hectares, dont 22.900 m2 couverts, fait partie d’un projet intégré portant sur un Centre hospitalier universitaire, une faculté de médecine, de pharmacie et de dentisterie.
Celle-ci comprend des locaux dédiés à la formation pratique et à la recherche en technologies de la santé, avec une plate-forme d’apprentissage par simulation ainsi que des locaux dédiés à l’enseignement et à la formation (amphithéâtres, salles de cours, salles de séminaires et de conférences). Le reste des locaux accueillera les services administratifs de la Faculté et des espaces de vie pour les étudiants. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’initiative gouvernementale visant à former 3.300 médecins par an à l’horizon, pour doubler la densité médicale et passer de 6 à 10 médecins pour 10.000 habitants.

Le lancement de cette cité universitaire augmentera l’offre universitaire et éducative dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, et représente une aubaine pour les jeunes de la région et leur permettra d’obtenir des diplômes dans ce domaine.
Notons que les travaux sont également en cours pour la réalisation du nouveau CHU de Laâyoune.
D’une capacité totale de 530 lits, cet établissement comptera 14 salles d’opérations chirurgicales et six pôles d’excellence, dont le pôle «Mère et enfant», «Médecine cardio-vasculaire», «Urgences» et «Maladies psychiatriques et mentales».

Ce projet structurant est très attendu dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra puisqu’il répond à un besoin accru en termes de couverture sanitaire. Ce dernier rentre dans un schéma global et structurel de la mise à niveau sanitaire du Maroc et répond à plusieurs objectifs fondamentaux, notamment la création d’un nouveau pôle de développement sanitaire régional, la réduction de la pression qui s’exerce sur les CHU existants en particulier celui de Marrakech et l’amélioration de la couverture sanitaire en médecine de pointe de la zone Sud saharienne.
Le CHU de Laâyoune contribuera également à l’encouragement de la formation et la formation continue et à la promotion du système d’aide médicale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *