EmploiFormation

La valeur de l’information à l’heure du digital

Master class de Excelia animée par Imed Ben Nasr, en partenariat avec l’UPF-Maroc.

Dans le cadre de son partenariat avec le groupe d’enseignement supérieur français Excelia, l’UPF-Maroc (Union de la presse francophone-section Maroc) a tenu la semaine dernière sa seconde master class consacrée à la «valeur de l’information à l’ère du digital». Et c’est Imed Ben Nasr, enseignant-chercheur en marketing digital à Excelia, responsable du «Master of Sciences», Marketing digital et stratégies collaboratives, qui l’a animée. Il introduira déjà le contexte actuel marqué d’entrée par l’abondance des informations. Face aux multiples sources et aux différents moyens à offrir du contenu au lecteur, la question de la qualité de la donnée se pose ipso facto. L’enjeu est clair : s’assurer de la fiabilité authenticité par recoupement des informations entre autres… Le B.a.-ba du journalisme en fin de compte ! Avec la montée du digital, plusieurs techniques ont émergé pour aider le journaliste dans sa noble mission. Et l’objectif de cet événement était de se familiariser avec ces dernières. «Cette action rentre dans le cadre du partenariat d’exception qui lie Excelia au Maroc, à travers la section locale de l’UPF. Au sein de nos campus, la communauté marocaine est dans le top 3 des étudiants internationaux. Il en est de même pour notre corps professoral. C’est donc naturellement que nous sommes heureux de poursuivre notre stratégie de partage des savoirs, de part et d’autre, entre Excelia et le Royaume du Maroc», a déclaré Bruno Neil, DG d’Excelia représenté aujourd’hui par Christine Bracaval, directrice des relations extérieures et de la communication du Groupe. Meriem Oudghiri, présidente de l’UPF-Maroc, a souligné pour sa part que cette initiative est en ligne droite avec les missions de l’UPF. «L’exercice du métier du journalisme nécessite de nouvelles compétences, en matière d’authentification, de fiabilisation et de recoupement des données recueillies auprès de différentes sources, et dans des délais souvent serrés», précisera-t-elle. «Aujourd’hui, sur un même sujet, tout professionnel de l’information est confronté à un florilège de sources et de données, dont souvent une partie est viciée à la base, selon les intérêts des uns et des autres.
Cela prête à confusion et expose le livrable, un article de presse comme un sujet de thèse, à un risque de colportage de fausses informations. Face à cela, plusieurs techniques permettent d’éviter ce risque, et dans des délais relativement raisonnables», conclura l’intervenante.

Articles similaires

Formation

L’Ecole Centrale Casablanca célèbre ses lauréats

La cérémonie aura lieu le 24 février 2024

Emploi

Employabilité des jeunes: NTT Data s’associe à Ismo Tétouan et l’Institut Cervantès Tétouan

NTT Data s’allie à Ismo Tétouan et à l’Institut Cervantès de Tétouan...

Emploi

Collège LaSalle, membre de LCI Éducation, organise ses «Job Day»

Des forums de recrutement qui se tiendront à Casablanca et Rabat, ouverts...

Emploi

Edvantis Higher Education Group s’engage à combler les lacunes

Renforcement scolaire   Face aux perturbations causées par la grève des enseignants,...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux