Maroc: Plus de 7 000 lauréats occupent des postes de cadres

Maroc: Plus de 7 000 lauréats occupent des postes de cadres

ALM : Depuis sa création en 1986, l’Ecole marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI) a formé des ingénieurs de haut niveau. Quel bilan faites-vous de vos 28 ans de formation ?
 

El Fatmi Bargach : L’Ecole marocaine des sciences de l’ingénieur a été créée en 1986 à Casablanca par des professeurs de l’enseignement supérieur, ayant pratiqué leur métier dans une école publique pendant des dizaines d’années et formé des certaines d’ingénieurs. Depuis sa création en 1986, l’EMSI n’a cessé d’évoluer, que ce soit au niveau des programmes de formation que des infrastructures. Initialement la formation dispensée était du type Bac + 4. Depuis 2006 le cycle est passé à 5 ans après le baccalauréat dans 5 filières de formation: ingénierie informatique et réseaux, ingénierie réseaux et télécommunications, génie civil, bâtiments et travaux publics, génie industriel, ingénierie des automatismes et informatique industrielle.

En outre, nos étudiants en 5ème année ont la possibilité de préparer un master en double diplômation avec les universités françaises partenaires. Nous sommes constamment à l’écoute du marché du travail, par l’intermédiaire des stages de nos élèves, accomplis dans les entreprises. Nous sommes également à l’écoute des professionnels qui interviennent dans la formation que nous assurons et par nos partenaires universitaires étrangers. Depuis 2011, toutes nos filières sont accréditées par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. L’EMSI a vu le jour en 1986 à Casablanca. En 1996 notre école s’est installée à Rabat et elle a ouvert ses portes à Marrakech en 2004.
Ces trois villes totalisent aujourd’hui une dizaine de sites répartis géographiquement de manière à répondre aux exigences de déplacements des élèves. L’EMSI compte dans ces trois villes plus d’une certaine de salles de cours et travaux dirigés, plusieurs dizaines de laboratoires et centres de calcul dont le matériel pédagogique est constamment renouvelé en fonction de l’évolution technologique pour satisfaire les travaux pratiques indispensables à la formation que nous assurons. Ces équipements permettent à nos élèves ingénieurs d’acquérir une excellente formation technique et une expérience qui leur sera d’une grande utilité dans leur métier futur.

Comment le marché du travail accueille-t-il les lauréats de l’EMSI ?

Nous veillons à ce que nos programmes de formation soient en totale adéquation avec l’évolution technologique et avec la demande du marché de l’emploi. Nos élèves ont un aperçu du métier qui sera le leur lorsqu’ils effectuent leurs stages et projet de fin d’études durant leur cycle de formation. A l’issue de leur projet de fin d’études, nos étudiants et étudiantes ont souvent l’opportunité d’être recrutés par l’entreprise où ils ont effectué ce projet. Actuellement plus de 7.000 lauréats de l’EMSI occupent des postes de cadres dans différentes entreprises au Maroc ou à l’étranger ; ce qui renforce l’excellente réputation et la notoriété de notre établissement, auprès du marché de l’emploi.

Désormais toutes les filières de l’EMSI sont accréditées par l’Etat. Que représente pour vous cette étape dans la vie de votre établissement ?

Notre existence depuis 28 ans à elle seule témoigne de la qualité de la formation que nous assurons. Aucun établissement du privé ne peut prétendre survivre et évoluer s’il ne fait pas preuve de sérieux. L’accréditation que l’Etat a accordée à toutes nos filières dans nos écoles à Casablanca, Rabat et Marrakech est venue uniquement pour confirmer la qualité de notre enseignement et le sérieux que nous donnons à notre métier de formateurs. De plus, les effectifs de nos élèves n’ont cessé d’augmenter d’année en année et le fait que nous soyons passés d’un centre de formation à Casablanca à une dizaine dans les 3 villes témoigne de l’image de qualité que nous accordent les parents. Cette image de qualité, nous la devons d’abord au corps des enseignants permanents et vacataires qui interviennent dans nos cours, travaux dirigés et travaux pratiques. Nous recrutons nos permanents et faisons appel aux vacataires pour leur haute compétence et leur excellente réputation de pédagogues.
Les enseignants vacataires nous viennent des universités, des écoles marocaines et du secteur professionnel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *