Mostapha Bousmina : «L’UEMF développe une pédagogie novatrice»

Mostapha Bousmina : «L’UEMF développe une pédagogie novatrice»

Entretien avec Mostapha Bousmina, président de l’Université Euromed de Fès

ALM : Quelles sont les grandes étapes du développement stratégique de l’UEMF ?

Mostapha Bousmina : La création de l’Université Euromed de Fès (UEMF) émane d’une Initiative Royale avec l’objectif d’ériger à Fès un cadre d’enseignement supérieur et de recherche basé sur le dialogue interculturel, l’échange et la coopération entre les deux rives de la Méditerranée avec un prolongement naturel vers l’Afrique subsaharienne. L’UEMF a un statut de fondation à but non lucratif, jouissant de l’utilité publique et elle est placée sous la Haute Présidence d’Honneur du Souverain. Elle fut aussi labellisée par l’Union pour la Méditerranée (UpM) avec l’appui de ses 43 pays membres. L’UEMF est également un environnement international où se côtoient quotidiennement des étudiants et des enseignants-chercheurs représentant plus de 30 nationalités. Actuellement, l’établissement dispose de la plus grande plateforme d’impression 3D au pays, la première plateforme digitale universitaire, la première école d’ingénieurs en intelligence artificielle et la seule usine 4.0 sur campus en Afrique (en cours de réalisation). Elle mène de nombreux travaux de recherche-innovation à but finalisé et en lien étroit avec le monde socio-économique et industriel. Elle a aussi un think tank qui se penche sur les questions Euro-Méditerranée-Afrique.

Quelles sont les filières les plus prisées au sein de l’Université Euromed de Fès ?

L’Université développe une pédagogie novatrice qui favorise l’initiative, l’innovation, l’ouverture, la maîtrise des langues, l’entrepreneuriat, et l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (soft skills, life skills, study skills et professional skills). Les formations sont structurées en trois grands pôles : le Pôle Ingénierie et Architecture ; le Pôle Sciences Humaines et Sociales et le Pôle Biomédical et Biotechnologie.
Le Pôle Ingénierie offre des formations en Génie Mécanique, Génie Électrique et Génie des Technologie de l’Information et de Communication, en Ingénierie Digitale et Intelligence Artificielle, Génie Biomédical et Biotechnologie, en Génie Civil et en Architecture, Design et Urbanisme et d’autres formations d’Ingénierie. Le pôle Sciences Humaines et Sociales offre des formations dans le domaine des langues, traduction et interprétariat, tourisme, sciences politiques et juridiques, du business et management, etc. La plupart de ces formations sont en partenariat avec les meilleures institutions de l’espace euro-méditerranéen et débouchent aussi sur des doubles diplômes.

Qui peut s’inscrire à l’UEMF et comment accompagnez-vous vos étudiants durant leur parcours au sein de l’Université ?

Notre université accueille des étudiants de profils divers, nationaux et internationaux, répondant aux critères d’éligibilité liés à chaque établissement et filière. L’admission se fait suite à une étude de dossier et un concours qui qualifie les candidats sur leur potentiel, leur motivation, et leurs compétences. En ce qui concerne les admissions parallèles, elles sont possibles à tout niveau, de bac + 1 à bac + 4, sur étude de dossier. Dès leur inscription à l’Université, les étudiants bénéficient d’un encadrement rapproché et personnalisé au sein de leur établissement d’accueil. Ils sont aussi encadrés par une équipe pédagogique dédiée avec l’aide du bureau des affaires estudiantines. Des activités visant à développer et renforcer les compétences relationnelles et organisationnelles sont organisées ponctuellement au sein de l’Université telles que les start-up weekend, hackathons, compétitions de culture générale, débats… Cette équipe reste à l’écoute des étudiants pour les accompagner dans leurs projets liés à leur parcours universitaire jusqu’au jour de leur graduation.

Comment s’organise la vie estudiantine au sein de l’UEMF ?

L’UEMF met à disposition de ses étudiants des opportunités et des services contribuant à leur développement et à leur épanouissement à travers différentes activités sociales, scientifiques, sportives, culturelles et artistiques. Ces activités leur permettent de stimuler leurs compétences, talents et passions à travers l’implication d’une vingtaine de clubs gérés et animés par les étudiants eux-mêmes tout au long de l’année. Les étudiants de l’UEMF prennent part également à des actions citoyennes à l’échelle régionale et nationale dans le cadre d’un stage avec une implication sociale. L’université dispose également d’une infrastructure sportive, notamment un espace fitness composé d’une salle de cardio, de musculation et d’activités para-sportives.

Avec le contexte particulier de Covid19, quelles sont les mesures que vous prévoyez pour la rentrée 2020-2021 ?

Notre université a déployé les technologies numériques depuis plusieurs années et il était très facile pour nous de passer du mode présentiel au mode d’enseignement à distance dès l’annonce du confinement. À l’exception des travaux pratiques, presque la totalité de nos cours et travaux dirigés ont été assurés à distance en utilisant plusieurs technologies digitales avec une grande satisfaction aussi bien des professeurs que des étudiants. Dans ce contexte de crise sanitaire, l’UEMF adopte rigoureusement une série de pratiques nécessaires pour limiter le risque de propagation du virus dans le campus et garantir la sécurité et la santé des étudiants, enseignants-chercheurs, staff administratif et visiteurs. En cette période d’examens, nous avons installé des caméras thermiques et des thermomètres à infrarouge pour prise de température sans contact, et à une distance de 1 à 3 mètres. Dans les salles d’examen, la distanciation sociale est respectée et un circuit adapté est mis en place pour mieux gérer les flux des étudiants, en plus de la distribution de masques en tissu certifiés et la mise à disposition du gel hydroalcoolique aux endroits les plus fréquentés. Les surfaces plus sujettes à des contacts avec les mains font l’objet d’une désinfection quotidienne.

Quelles sont les nouveautés de la rentrée prochaine en termes de formation ?

La formation à l’UEMF est en constante évolution et cette année c’est la formation d’ingénieurs en biomédical et en biotechnologie qui accueillera sa première promotion au titre de l’année 2020/2021. Cette formation est le fruit d’une combinaison entre la médecine, la chimie, la biologie d’un côté et des sciences de l’ingénierie de l’autre. Elle prépare des ingénieurs experts, créatifs et habiles disposant de connaissances élargies en sciences, biologies, physique, médecine et mathématiques en vue de répondre aux problématiques médicales et biologiques. La formation en biomédical et biotechnologie ouvre les horizons aux lauréats d’œuvrer dans différents domaines dont l’industrie, les hôpitaux, les universités ou les organismes publics ou privés. Nous lançons aussi cette année un MBA en partenariat avec l’École supérieure de commerce Audencia.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *