Partenariat : Africa Data Lab et MINES ParisTech s’allient pour former des futurs data

Partenariat : Africa Data Lab et MINES ParisTech s’allient pour former des futurs data

Africa Data Lab et MINES ParisTech | PSL Executive Education annoncent qu’ils lanceront dès le 5 avril une formation à la data science en 100% distanciel.

Dispensée en langue française, cette nouvelle formation vise à répondre aux besoins en compétences des organisations publiques et privées à l’échelle du continent africain. Si ce programme peut dans un premier temps intéresser principalement un public de jeunes actifs marocains souhaitant développer leurs compétences en machine learning, l’ambition des deux partenaires est d’en assurer le rayonnement sur l’ensemble des pays du Maghreb et d’Afrique de l’Ouest. «Ce partenariat avec Africa Data Lab, jeune entreprise marocaine en croissance, est l’opportunité pour MINES ParisTech | PSL Executive Education de développer sa présence au Maroc MINES ParisTech étant par ailleurs partenaire de l’Université Mohammed VI Polytechnique dans le cadre d’un Mastère Spécialisé® ‘‘Management industriel et excellence opérationnelle’’», fait savoir Laurent Amice, directeur général de MINES ParisTech | PSL Executive Education, faisant remarquer que leur souhait est de «contribuer à la formation de futurs data scientists, en capitalisant sur l’expertise de Pierre Delort, PhD MINES ParisTech et Directeur scientifique de ce Certificat, dans un format accessible à de jeunes actifs, salariés ou demandeurs d’emploi».

Les participants à ce parcours data scientist développeront les compétences leur permettant de programmer des algorithmes de machine learning à l’aide du langage Python, de déployer des algorithmes dans une pipeline de production et de présenter et communiquer les résultats à des spécialistes. «La manipulation des masses de données générées, ainsi que la découverte des modèles qu’elles recèlent aident à prendre de meilleures décisions, étendre l’automatisation de quantités d’activités et transformer entreprises et modèles d’affaire. L’exploitation de ces données massives demande des langages et infrastructures de Data Engineering adaptées, tels Python, Github et les services Cloud, ainsi que les principes et techniques de machine learning, dont le deep learning.

Les besoins de compétences en ces domaines concernent toutes les entreprises et entités, d’autant plus qu’elles doivent suivre les évolutions des technologies et services, constantes», selon Pierre Delort, PhD MINES ParisTech, DSI / CDO, Professeur invité Télécom Paris. De son côté, Mohammed Lahlou, Managing director, Africa Data Lab, a indiqué que ce partenariat avec MINES ParisTech | PSL EXED est stratégique pour le développement d’Africa Data Lab sur le continent africain. «Notre mission commune est de répondre aux besoins des entreprises, face à cette pénurie de compétences en Data & IA, et d’accompagner nos talents à maitriser les techniques de machine learning et valorisation des données de l’entreprise afin de construire un socle de compétences en data science à l’échelle de l’Afrique», a-t-il souligné.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *