Psychologie du travail : Augmenter l’estime de soi, essentiel dans la vie professionnelle

Psychologie du travail : Augmenter l’estime de soi, essentiel dans la vie professionnelle

L’estime de soi aide à être heureux et donc à avancer qu’il s’agisse de la vie personnelle ou professionnelle.

Les experts coachs encouragent son renforcement. L’individu devra donc ne pas perdre en vue cette force ou faiblesse en lui pour mettre toutes les chances de son côté. Sa réussite en dépend. En temps de Covid où les tensions sociales sont palpables et les licenciements pressentis aux quatre coins du monde, il va de soi que les personnes qui auront une bonne estime de soi résisteront mieux que les autres.
Dans son livre «The Self-Esteem Workbook», Glenn R. Shiraldi affirme que «la valeur humaine inconditionnelle suppose que chacun de nous naît avec toutes les capacités nécessaires pour vivre de façon fructueuse, bien que chacun ait un mélange différent de compétences, qui sont à divers niveaux de développement».
Telle que définie, l’estime de soi qui représente la valeur que l’on accorde à soi-même s’acquiert indépendamment de la richesse, le travail, l’éducation, la santé, le statut ou la manière dont on est traité.
En un mot il ne faut pas être le juge de soi-même et se condamner à une vie autocritique. L’exercice de retravailler son estime n’est pas dénué de sens. Au contraire, la vie devient plus simple et plus légère quand l’individu y parvient. L’impact dans la vie professionnelle est immédiat. Les gens ne font plus de montagne de peu de choses et les relations avec les collègues et supérieurs hiérarchiques deviennent chose aisée. De même la stabilité intérieure sera plus grande. En un mot l’individu qui atteint ce stade ne se base plus sur ce que les gens peuvent penser de lui. Il sera donc moins stressé et son travail n’en sera que facilité.
L’auto sabotage ne fera plus partie de sa vie…
En atteignant ce stade d’estime de soi, l’individu pourra mieux se comporter dans n’importe quelle relation et même les plus difficiles. Au travail, c’est très important. La personne qui est plus attirante, plus généreuse, sera plus agile à gérer des situations complexes. Et par effet induit, la personne qui a pu résoudre cet état sera heureuse et elle devra veiller à continuer à l’être tout le temps.
L’avis de la thérapeute en relation d’aide, Linda Maola, vient apporter un éclairage plus précis sur la question. Diplômée du centre de relation d’aide de Montréal, l’experte est également spécialisée dans la thérapie relationnelle de couple et dans l’accompagnement du deuil. Entretien.

Linda Maola, thérapeute en relation d’aide

ALM : Pourquoi il est nécessaire d’avoir une parfaite estime de soi pour bien évoluer au sein de l entreprise ?

Linda Maola : L’estime de soi est le jugement de valeur que nous avons vis-à-vis de nous-même. Il est essentiel d’être conscients de nos compétences, de notre savoir-faire, conscients de nos ressources et de notre capacité à être une valeur ajoutée pour l’entreprise, comme il est tout aussi essentiel d’être reconnus dans nos compétences lorsqu’elles sont mises au service de l’entreprise. Plus je me reconnais et je suis reconnu, plus je vais m’investir et être productif. Attention aussi à la «parfaite estime», cela est irréaliste.

Comment l’estime de soi influence-t-elle la qualité de relation entre les collègues ?

Pour développer de bonnes relations, un ingrédient essentiel et fondamental : le savoir être, en plus du savoir-faire. Le savoir être relève de l’intelligence émotionnelle, des qualités humaines et relationnelles. Reconnaître sa valeur émotionnelle et ses qualités humaines favorise l’estime de soi, une meilleure communication et donc des relations de qualité favorables à la bonne marche et à la réussite de l’entreprise.
Celle de position de leader…
Un leader sait avoir une vision claire et bien définie. Un vrai leader possède des atouts relationnels, il sait communiquer, il motive, encourage et influence son équipe, ses collègues.
Il est conscient de son pouvoir sur lui, conscient de ses forces, de ses compétences, ses ressources et donc de sa valeur. Ce qui est très différent du pouvoir que l’on prend sur les autres pour se donner de la valeur et se sentir supérieur. Cela cache bien souvent un manque de confiance en soi ou un manque d’estime de soi.

Comment parvenir à cet état s’il n’est pas acquis ?

C’est un travail de tous les jours, sans relâche et si nourrissant. La clé : c’est la connaissance de soi et le travail sur soi. Apprendre à mieux se connaître, s’accepter et mieux se comprendre pour ensuite avoir accès à nos ressources, nos capacités, notre valeur. L’estime de soi, comme la confiance en soi, se cultive et grandit. Chaque être humain possède en lui le potentiel nécessaire pour se créer et se réaliser.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *