Rentrée scolaire 2014 : Tous en classe le 10 septembre

Rentrée scolaire 2014 : Tous en classe le 10 septembre

Après plus de deux mois de vacances, les écoles devront ouvrir leurs portes le mercredi 10 septembre pour le primaire et le jeudi 11 septembre pour  l’enseignement secondaire collégial et qualifiant ainsi que pour les élèves de  la deuxième année des classes préparatoires au Brevet de technicien supérieur  (BTS).

Selon le ministère de l’éducation nationale et de la formation  professionnelle, les élèves de la première année des classes préparatoires au BTS  entameront l’année scolaire le lundi 15 septembre 2014, tandis que les cours de l’éducation non-formelle seront lancés le lundi 13 octobre 2014. Par contre, la rentrée scolaire 2014-2015 pour les cadres et fonctionnaires de l’administration, les corps d’inspection, de planification pédagogique et de soutien administratif,  pédagogique et social, ainsi que pour les cadres chargés de la gestion des  services financiers, est fixée pour le lundi 1er septembre 2014, alors que pour  le corps professoral, elle est programmée pour le mardi 2 septembre, selon la même source.

Selon le ministère, la programmation pédagogique de l’année scolaire  2014-2015 respecte l’équilibre entre les périodes des cours et celles des  vacances scolaires. Le ministère a veillé à une répartition équilibrée entre les périodes des  cours, de la préparation des examens et des vacances scolaires, qui englobent  42 jours, en programmant en moyenne des vacances après chaque séquence de sept  semaines de cours, précise le ministère.

Les vacances du premier semestre (8 jours) sont ainsi programmées du 16 au 23 novembre 2014, alors que celles de la mi-année (15 jours) sont prévues du 25  janvier au 8 février 2015 et les vacances du second semestre (8 jours) du 5 au  12 avril 2015. Selon la même source, cette programmation comprend aussi des mesures  concernant la préparation de la rentrée scolaire, les dates des contrôles  continus et des examens des différents cycles d’enseignement, en plus des dates  des concours et examens d’aptitude professionnelle et d’aptitude pédagogique.

Il faut souligner que l’éducation est un pilier essentiel pour le Maroc qui a lancé divers chantiers pour une croissance qui profite à tous. SM le Roi Mohammed VI a, à maintes reprises, mis l’accent sur la nécessité de réformer ce secteur. «La situation actuelle du secteur de l’éducation et de la formation nécessite de marquer une halte pour un examen de conscience objectif permettant d’évaluer les réalisations accomplies et d’identifier les faiblesses et les dysfonctionnements existants», avait précisé le Souverain, lors d’un discours à la Nation à l’occasion du 60ème anniversaire de la glorieuse Révolution du Roi et du Peuple.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *