FormationUne

Spécialisée en développement humain : Meryem Haidar sur la voie des «Thought leaders»?

Bien que les coachs pullulent comme des champignons, certains tentent de se démarquer. Meryem Haidar en est une. Pour se distinguer, elle ne jure que par le labeur. Elle révèle même le caractère dur de la formation.

«Les formations sont rigides, rigoureuses et prennent parfois des jours, des semaines et même des mois pour être certifié Life coach, formateur ». Ainsi s’exprime cette jeune pour dévoiler les dessous du métier. Au-delà de toute passion, elle ne croit aussi qu’à «l’apprentissage continu». Pour l’heure, elle a fait «des centaines d’heures de formation». Et pourtant, elle trouve n’être qu’à ses «débuts». Le tout en livrant des recettes pour persévérer dans ce domaine.

Engagement et vision

Meryem Haidar, qui prend le développement humain pour un «océan puisqu’il contient plusieurs spécialités comme le développement personnel, le leadership, le développement professionnel, l’intelligence émotionnelle, etc.», énumère différentes astuces pour y continuer. «La raison et la motivation d’avoir choisi de travailler dans ce domaine, l’engagement dans un parcours de développement de soi et des autres, la vision à long terme et l’ampleur que chaque coach possède, les choix de carrière: vais-je par exemple me contenter des certificats et diplômes que j’ai ? Vais-je m’arrêter à ce niveau ou viserai-je des niveaux supérieurs?», cite-t-elle avec des explications. Dans ce sens, elle estime que le fait d’être expert dans le domaine de développement humain « ne se limite pas à être coach, ce n’est que le début du chemin vers d’autres étapes afin d’être parmi les «Thought leaders» (les leaders de la pensée)». Aussi, la différence entre un coach et un autre c’est, à ses yeux, «le niveau choisi pour parler, partager et former». «Est-ce qu’on va se focaliser dans notre discours et activités sur la logique du public, ou bien les sentiments ou bien donner des statistiques ?», avance Meryem. Par la même occasion, elle n’hésite pas à partager davantage sa propre expérience.

Fréquentation de spécialistes

«Personnellement, j’ai eu une formation avec les experts du domaine afin d’associer tous ces points pour toucher un public plus large et répondre aux attentes de chacun », détaille cette coach. Dans ce sens, elle se veut confidente. «J’aime beaucoup ce que je fais et je crois que chaque personne devant moi est un miracle en soi. Nous sommes tous responsables de notre réussite et de notre échec. Pour ma part, j’ai choisi de réussir et j’invite toute personne à faire le même choix que moi », s’exprime-t-elle. Quant au caractère multiple des life coachs, ils sont, pour elle, devenus de plus en plus « nombreux à notre vue parce qu’on se concentre de plus en plus sur eux, et chaque chose s’amplifie si on s’y concentre».

Pour rappel, cette life coach spécialisée en développement humain, animatrice de formations et facilitatrice, a eu son diplôme de l’ENCG Settat en 2008. Depuis elle a étudié les langues vivantes notamment l’anglais et l’espagnol. Et elle a fait beaucoup de voyages. Depuis plus de deux ans, elle se forme en Life coaching, présentation, formation et facilitation des conférences et des événements divers. Elle a eu plusieurs diplômes et certificats, notamment le certificat de l’ICF pour exercer le Life coaching, le diplôme du centre des formateurs en Arabie Saoudite, des diplômes des experts en présentation avec le même institut et bien d’autres certificats. Elle est également coach assistante au sein du groupe de Dr Rashad Fakiha, le grand expert arabe en développement humain. Elle est aussi membre du bureau exécutif et du comité Communication de l’association « Al Moubadara, la patrie d’abord et pour toujours». D’après cette jeune formatrice, qui a son site www.coachmeryem.com, cette association a un projet social, culturel, scientifique et communicatif.

Articles similaires

EconomieUne

En hausse de 10 % par rapport à la même période de 2023 : Près d’1 million de touristes au Maroc au mois de janvier

Les arrivées des touristes étrangers se sont consolidées de 11 % comparé...

EconomieUne

Maroc-France : Niveau record pour les échanges commerciaux en 2023

Avec un volume de plus de 14 milliards d’euros

AutomobileUne

La nouvelle Opel Corsa allie audace et polyvalence

La nouvelle Opel Corsa fait son entrée sur le marché marocain. Disponible...

Formation

L’Ecole Centrale Casablanca célèbre ses lauréats

La cérémonie aura lieu le 24 février 2024

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux