Tétouan : Amendis lance un système de formation en alternance au profit des jeunes

Tétouan : Amendis lance un système de formation en alternance au profit des jeunes

C’était également l’occasion pour célébrer l’accréditation du Centre de formation et des compétences par l’Académie de Paris

Les étudiants sélectionnés vont alterner entre des formations théoriques et des travaux pratiques avec des équipes de formateurs et de tuteurs qui ont pour mission de leur transmettre le savoir-faire au Centre de formation et des compétences à Tétouan.

Proposer une offre de formation en adéquation avec les besoins et les spécificités des métiers d’Amendis ainsi que ceux des régies et des collectivités locales. C’est l’un des principaux objectifs d’un système de formation en alternance dédié aux jeunes, dont la cérémonie de lancement officiel s’est déroulée, jeudi 5 décembre, par la filiale de Veolia Maroc à Tétouan. Etalée sur deux ans (2019-2021), «les étudiants sélectionnés vont alterner entre des formations théoriques et des travaux pratiques avec des équipes de formateurs et de tuteurs qui ont pour mission de leur transmettre le savoir-faire au Centre de formation et des compétences à Tétouan. Ce type de projet permet de contribuer au développement de la région et de favoriser l’employabilité de ses jeunes», a affirmé le PDG de Veolia Maroc, François De-Rochambeau, à l’issue du lancement officiel de cette formation.

L’intervenant a poursuivi que Veolia a réussi, depuis plus 20 ans, à créer des centres d’apprentissage en alternance dans plusieurs pays pour y former les jeunes aux métiers de l’environnement. En plus de Tétouan, «nous allons étendre des centres de formation en alternance dans d’autres villes au Maroc, où nous sommes représentés», a fait part M. De-Rochambeau.

Cet événement a également été l’occasion pour célébrer l’accréditation du Centre de formation et des compétences d’Amendis par l’Académie de Paris (connue par sa longue expérience dans la formation en alternance).

Son objectif est, selon les organisateurs, de le positionner comme un centre d’excellence national dans les métiers de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement, tout en permettant d’identifier des pôles de compétence en matière de formation professionnelle, de certification, d’accompagnement, d’information ou de services techniques au profit d’Amendis et de ses partenaires. «Nous sommes heureux de voir aboutir ce projet ambitieux de formation professionnelle initiale par alternance qui répond parfaitement aux besoins économiques, sociaux et environnementaux considérés comme un tout indissociable. L’implication de jeunes filles et de jeunes hommes dans ce projet de formation contribue à en faire les acteurs à fort potentiel d’avenir», a souligné le chef de projet à accréditation internationale, inspecteur d’éducation nationale et enseignant technique à l’Académie de Paris, Réda Farah.

Notons que ce programme de formation en alternance a été conçu avec le soutien des deux partenaires forts de leur expérience dans ce domaine, en l’occurrence le Campus Veolia Seinte et Marne et l’Académie de Paris. La première année de cette formation permettra aux apprentis d’acquérir des compétences transversales et de s’initier aux métiers d’Amendis. «Ce sera aussi une opportunité pour eux de se familiariser avec l’environnement professionnel via des stages d’observation», selon l’équipe responsable de ce programme de formation en alternance.

Les bénéficiaires de ce projet vont pendant leur deuxième année (de spécialisation) approfondir leurs compétences et leur savoir-faire, selon le référentiel établi par l’Académie de Paris en collaboration avec les comités métiers d’Amendis. Ils doivent à la fin de ce cycle de formation soutenir devant un jury pour obtenir leur diplôme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *