Toulouse Business School (TBS): A l’écoute des entreprises

Toulouse Business School (TBS): A l’écoute des entreprises

Telle est la mission de Toulouse Business School (TBS) qui est en permanence à l’écoute des entreprises, en proposant de nouvelles formations qui sont en adéquation avec les besoins de l’entreprise.

En témoigne le taux d’insertion des lauréats de cet établissement. «On a 79% des diplômés en poste deux mois après leur diplôme et 96% après six mois. Les étudiants de TBS bénéficient des services du Career Starter, véritable coaching personnalisé pour la recherche des stages et d’emplois, animé par des consultants en Ressources Humaines.

Il inclut des séances de formation, des travaux personnalisés, des entretiens individuels et deux sessions de speed coaching», annonce Stéphane Rochard, directeur de TBS Casablanca. En effet, le réseau de TBS compte plus de 30.000 alumnis dans le monde entier en plus de celui de la CFCIM avec près de 4.000 entreprises adhérentes. Par ailleurs, les filières les plus prisées par les étudiants sont le marketing, l’e-management, la finance et la logistique.

Il y a de plus en plus de demandes sur RH et métiers ingénieurs avec double compétence management et ingénierie. «Toulouse Business School (TBS) fait partie de l’élite des Business Schools dans le monde et dans le top 5 des Business School françaises. TBS est depuis 2003 triplement accréditée AMBA, AACSB et EQUIS. Une reconnaissance dont moins de 2 % des écoles dans le monde peuvent se prévaloir encore Aujourd’hui. TBS est ré-accréditée EQUIS en octobre 2014 pour la 3ème fois consécutive et la durée maximale, confirmant sa place parmi l’élite des Business Schools dans le monde», ajoute M. Rochard.  

En France, TBS intègre de fait le groupe des cinq écoles de management ayant réussi cette performance, aux côtés notamment d’HEC et de l’ESCP.  Le groupe a plus de 150 universités partenaires dans le monde (Asie, Etats- Unis et Europe) et 20 accords de double diplômes. Au niveau des programmes, les étudiants vivent une expérience à l’international. Pour aider les jeunes bacheliers à trancher pour leurs études supérieures, M. Rochard insiste sur le choix d’une école reconnue à l’international qui délivre un diplôme étatique et qui est également reconnue par les entreprises. Et ce en plus d’être sensible aux critères de sélection, de pouvoir confronter l’intérêt des cursus à Bac +3 et à Bac +5 et ne pas s’engager dans des études à Bac +5 sans diplôme intermédiaire possible.

D’ailleurs, TBS organisera, des journées portes ouvertes, mercredi 29 avril et dimanche 10 mai, pour faire découvrir le diplôme en management des organisations avec des ateliers de préparation aux concours gratuits.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *