Formation

Universités d’été des MRE: Aux bancs de l’école

© D.R

L’été n’est pas uniquement synonyme de farniente pour les jeunes marocains résidant à l’étranger. C’est aussi une excellente occasion d’enrichir ses connaissances en entrant aux universités d’été.

C’est désormais une tradition annuelle initiée par le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et affaires de la migration qui organise en partenariat avec les universités marocaines du 2 jusqu’au 13 aout  2014 la sixième édition des Universités d’été.

Selon le ministère, ce programme vise à  renforcer les liens culturels, religieux et linguistiques entre la diaspora marocaine et la mère patrie. Cet objectif est recherché à travers un programme d’activités riche et varié joignant l’enseignement de langues et cultures marocaines à la connaissance du pays dans toutes ses facettes. Le programme englobe des débats et conférences thématiques sur les sujets d’actualité au Maroc, des visites à caractère culturel, économique et artisanal ainsi que d’animation artistique variée, selon la même source.

De telles initiatives, visant le renforcement de l’action culturelle, permettent aux jeunes de puiser dans la civilisation de leurs parents les meilleurs éléments qui puissent leur permettre d’affirmer leur propre identité et leur assurer une intégration sereine et constructive dans leur pays d’accueil. Ainsi, ce sont 222 jeunes Marocains résidant à l’étranger, dont 142 filles, âgés de 18 à 25 ans venant de différents pays d’accueil qui participent à cette édition dans trois universités suivantes. Il y a l’Université Ibn Zohr à Agadir qui accueillera 83 participants, l’Université Abdelmalek Essaâdi à Tétouan avec 84 participants et l’Université Hassan II à Casablanca avec 55 participants.

L’intérêt que porte le Maroc pour ces jeunes émane de celui que porte le Souverain pour la communauté marocaine résidant à l’étranger. Depuis son accession au Trône alaouite, il y a quinze ans, SM le Roi Mohammed VI a accordé une attention particulière à la diaspora. «En faisant le bilan des réalisations accomplies dans le cadre de la marche que Nous conduisons sur la voie du développement et de la réforme, il Nous paraît nécessaire d’exprimer la fierté que Nous inspirent le civisme et l’attachement immuable à la mère patrie, dont font preuve les membres de notre communauté résidant à l’étranger», a souligné SM le Roi Mohammed VI dans un discours à l’occasion de la Fête du Trône du 30 juillet 2013. Une année après, le Souverain a également pensé aux MRE.

A l’occasion de la Fête du Trône, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a décoré plusieurs Marocains du monde de Ouissams royaux. Entre autres, Anas El Arrass, chercheur et concepteur de drones à usage militaire à l’Université nationale de Séoul, titulaire de plus de 30 brevets d’invention dans le domaine de l’aviation, Meryem Bourhil, élève marocaine résidant en France qui a obtenu la moyenne de 21/20 aux examens du baccalauréat 2014, Amina Seddiq, professeur-médecin, chercheuse en matière de traitement des maladies cancéreuses à l’Université «Tourou» au Nevada (USA), et Ismahane El Ouafi, directrice générale du Centre international d’agriculture biosaline aux Emirats Arabes Unis.

Articles similaires

FormationUne

Université : L’offre des filières de formation a pratiquement doublé

Le contexte national et international exige plus que jamais une réforme en...

Formation

Recherche scientifique : L’UM5R et l’Association des Universités Africaines renforcent leur coopération

Les moyens de promouvoir la coopération dans les domaines de la recherche...

Formation

Approche Genre: L’Université Abdelmalek Essaâdi promeut l’implication des femmes dans les prises de décision

Une convention-cadre de partenariat a été signée, samedi à Tanger, entre la...

Formation

Enseignement supérieur : Thami Ghorfi, 1er Marocain à rejoindre le Board de l’AACSB

Le Maroc fait son entrée officielle au conseil d’administration de Association to...