Youssef El Hammal : Ce que cherchent les recruteurs…

Youssef El Hammal : Ce que cherchent les recruteurs…

Questions à Youssef El Hammal, CEO de YM Africa

Youssef El Hammal est CEO et fondateur de YM Africa -Youth Employement Initiative, entreprise spécialisée dans l’accompagnement des jeunes de 15/25 ans depuis le choix de leur formation jusqu’à leur intégration du marché professionnel. Il nous livre son analyse.

ALM : Quels sont selon vous les secteurs qui vont recruter le plus après la crise de la Covid-19 ?

Youssef El Hammal : Nul doute que les conséquences de la Covid19 sur le monde du travail sont de grande envergure. Malgré le recul des embauches dans les métiers saisonniers, certains secteurs continuent de recruter. Nous remarquons que l’offre d’emploi reste soutenue dans certains secteurs comme le marketing digital, la pharmaceutique, l’étude de marché, ainsi que les métiers de l’informatique.

Qu’est-ce que la Covid-19 a changé sur le plan du choix des carrières auprès des nouveaux bacheliers?

Aujourd’hui, les bacheliers sont conscients que l’orientation après le baccalauréat est une étape très importante dans leur cursus. Ils sont plus avertis vis-à-vis des établissements prisés par les recruteurs et s’orientent de plus en plus vers des métiers d’avenir.

Quels sont les conseils que vous donneriez à un jeune qui vient de décrocher son bac pour faire un bon choix de carrière ?

Il faut apprendre à se connaître et avoir un projet de carrière et trouver un domaine qui vous intéresse, qui vous passionne. Il est également nécessaire d’adapter le choix de la formation avec le marché de l’emploi, analyser les secteurs d’activités et s’informer suffisamment sur les différentes carrières et le parcours pour y accéder.

En tant qu’expert, quelles seront dans l’avenir les qualités les plus recherchées par les recruteurs ?

Le marché de l’emploi n’est pas linéaire quand il s’agit du choix des profils. Toutefois, les attentes des recruteurs tendent à faire la part belle aux hard et soft skills. Nous constatons aussi que l’état d’esprit du marché du travail pousse à la spécialisation, les recruteurs insistent de plus en plus sur l’importance d’être spécialisé dans un domaine précis, et d’être reconnu pour une expertise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *