Gestion de la relation client : Webhelp répond aux fake news

Gestion de la relation client : Webhelp répond aux fake news

Webhelp Maroc coupe court aux « fake news » et répond aux diffamations qui l’ont concerné ces derniers jours. Certaines publications ont fait le tour des réseaux sociaux interpellant le grand public quant à la capacité de l’entreprise à gérer et à suivre la crise sanitaire que connaît le pays.

 

Face à ces allégations, le top management réagit. “L’État a pris des mesures exceptionnelles que nous louons et que nous nous faisons un devoir d’accompagner afin de réduire tous les risques sur la santé de nos équipes. D’autant plus que, dans une situation de confinement déjà difficile, le service client est un vecteur important de communication”, indique dans ce sens Redouane Mabchour, directeur général de Webhelp Maroc. A cet effet, l’entreprise spécialisée dans la gestion de la relation client revient dans sa communication sur les principales mesures prises en son sein pour assurer sécurité et santé en cette période de crise.

Il a été procédé dans ce sens à la mise en congé prioritaire des personnes les plus fragiles et des parents isolés, à la distanciation entre les postes de production et à la fermeture des ascenseurs hormis pour les personnes à mobilité réduite. De même, l’entreprise a engagé une communication massive sur l’application des gestes barrières et a mis à la disposition de son personnel les gels hydroalcooliques. Parmi les mesures prises figurent également le nettoyage des stations de travail et des zones sensibles toutes les heures, la désinfection des bâtiments tous les soirs et des navettes avant et après chaque trajet ainsi que la fermeture de tous les espaces communs : cafétérias, crèches, salles de prières et de pause.

L’entreprise assure par ailleurs le transport privé pour ses effectifs jusqu’à leurs domiciles avec un remplissage des navettes réduit à 50%. Bien qu’il ne réponde pas totalement à son activité, Webhelp a opté pour le télétravail, notamment pour les postes qui le permettent techniquement. Ainsi en une semaine, plus de 2.000 collaborateurs sont déjà en télétravail. D’autres équipes suivront ce pas, et ce en fonction de la faisabilité de leurs projets.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *