HCP : 55% des salariés n’ont pas de contrat de travail

HCP : 55% des salariés n’ont pas de contrat de travail

Le marché du travail au Maroc reste caractérisé par une faible protection. 55% des salariés ne disposent d’aucun contrat formalisant leur relation avec l’employeur. Selon l’enquête nationale sur l’emploi, au troisième trimestre de 2020, seulement 25,6% disposent d’un contrat à durée indéterminée, 11,8% d’un contrat à durée déterminée et 6,2% d’un contrat verbal. La part des salariés ne disposant d’aucun contrat s’élève à 40,5% parmi les femmes et à 58,4% parmi les hommes. Les jeunes salariés âgés de 15 à 29 ans et les personnes n’ayant aucun diplôme sont de loin les plus touchés par le travail sans contrat avec respectivement 63,4% et 72,8%. Le HCP précise également qu’un actif occupé sur 10 (10,2%) exerce un emploi de type occasionnel ou saisonnier.

Ce pourcentage est de 13,1% en milieu rural et 8,1% en milieu urbain. Autre donnée alarmante : seul un quart des actifs occupés (25,6%) bénéficie d’une couverture médicale liée à l’emploi (36,9% dans les villes et 9,5% à la campagne). Il est à noter que la part des actifs occupés affiliés à un régime de couverture médicale s’améliore avec le niveau de diplôme. Elle passe de 12,1% parmi les personnes n’ayant aucun diplôme à 74,2% parmi les détenteurs d’un diplôme supérieur. Selon les secteurs, les actifs occupés exerçant dans «l’industrie y compris l’artisanat» enregistrent le taux de couverture médicale le plus élevé (44,5%), suivis de ceux relevant du secteur des services (37,1%), du BTP (12,0%) et de l’agriculture, forêt et pêche (5,6%). Il est aussi important de relever que près de la moitié (46,5%) des salariés bénéficient d’une couverture médicale assurée par leurs employeurs (53,5% en milieu urbain et 27,2% en milieu rural) ; 60% parmi les femmes et 43,4% parmi les hommes.

Baisse du taux d’activité et d’emploi
La situation du marché du travail a continué à être marquée par la baisse structurelle des taux d’activité et d’emploi. Selon l’enquête nationale sur l’emploi, au troisième trimestre de 2020, le taux d’activité a atteint 43,5% (41% en milieu urbain et 48% en milieu rural) ; 69,9% parmi les hommes et 17,8% parmi les femmes. Ce taux passe de 22,3% parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans à 57,3% parmi les 25 à 34 ans. Il est de 59,1% parmi les 35 à 44 ans pour baisser à 40,3% parmi les âgés de 45 ans ou plus. Pour sa part, le taux d’emploi a chuté à 37,9% marquant une baisse de 2,8 points par rapport au même trimestre de 2019. Le taux d’emploi a diminué parmi toutes les catégories, plus particulièrement parmi celles des jeunes et des femmes. Il a baissé de 2,1 points en milieu urbain (de 36,4% à 34,3%) et de 3,7 points en milieu rural (de 48,5 à 44,8%). La baisse du taux d’emploi a été plus accentuée pour les femmes (–3 points) que pour les hommes (–2,6 points). L’écart entre hommes et femmes a atteint 47,2 points, avec des taux d’emploi respectifs de 61,9% et de 14,7% au troisième trimestre 2020. Pour ce qui est du taux d’emploi par âge, il a diminué de 3 points pour les 15-24 ans (de 18,1% à 15,1%), de 4 points pour les 25-34 ans (de 50,2% à 46,2%) et de 1,8 point pour les 45 ans ou plus (de 40,3% à 38,5%).

Hausse de 33% des chômeurs
Le nombre de chômeurs a augmenté de 368.000 personnes entre le troisième trimestre de l’année 2019 et celui de 2020, passant de 1.114.000 à 1.482.000 chômeurs, ce qui correspond à une augmentation de 33%. Cette hausse étant le résultat d’une augmentation de 276.000 chômeurs en milieu urbain et de 92.000 en milieu rural. Près de 8 chômeurs sur 10 résident en milieu urbain, 71,2% sont de sexe masculin, 71,9% sont âgés de 15 à 34 ans et 31,4% sont détenteurs d’un diplôme supérieur. Au troisième trimestre de l’année 2020, la part des chômeurs ayant déjà exercé un emploi avant de se retrouver en situation de chômage a atteint 60%, en augmentation de 15,3 points par rapport au même trimestre 2019. Parmi les chômeurs ayant déjà travaillé, sept sur dix résident dans le milieu urbain (72,9%) et près de huit sur dix sont des hommes (77,4%). Selon le diplôme, près de six sur dix chômeurs ayant déjà travaillé ont un diplôme (60,3%), 43,5% détiennent un diplôme de niveau moyen et 16,8% de niveau supérieur. Il faut aussi relever que 83,8% de ces chômeurs étaient salariés, 12,5% indépendants. Selon les données du HCP, 53,5% travaillaient dans le secteur des services, 20,7% dans le BTP et 15,7% dans l’industrie y compris l’artisanat et 9,4% dans l’agriculture, sylviculture, pêche.
Par ailleurs les personnes en dehors du marché de travail âgées de 15 ou plus se chiffrent à 15,15 millions. La majorité (54%) sont des femmes au foyer. Les élèves ou étudiants représentent 24%. Les femmes à elles seules représentent 73,8% de cette population. Selon le diplôme, un peu plus de la moitié (53,4%) des personnes en dehors du marché de travail n’ont aucun diplôme, 34,7% ont un diplôme moyen et 11,7% un diplôme supérieur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *