Histoire des grandes erreurs de management : Ils se croyaient les meilleurs, de Christine Kerdellant

Histoire des grandes erreurs de management : Ils se croyaient les meilleurs, de Christine Kerdellant

Le livre de Christine Kerdellant puise dans les grandes erreurs de management pour tirer les conclusions et les recommandations.

Elle fait en effet référence dans son ouvrage des innovations mort-nées de Bill Gates ou Steve Jobs aux rêves de grandeur de Jean-Marie Messier ou encore de Kodak qui ne croyait pas à la photo numérique. Puisant aussi dans l’expérience de Mamie Nova qui se moquait des grand-mères, de l’échec de Barbie en Chine ou celui encore de Renault en Inde, elle met en exergue les enjeux de décisions stratégiques qui peuvent faire bousculer une entreprise. Sans omettre de citer les performances viciées de Madoff et de Kerviel ou encore l’explosion «programmée» de la navette Challenger.. en passant par les cas Danone, Orange, Google ou Volkswagen, l’auteure passe en revue l’histoire de cent cinquante décisions qu’il eût fallu éviter.

«Si elles ont marqué l’histoire industrielle, elles ont très rarement été l’objet d’une enquête minutieuse à travers un récit qui fourmille d’anecdotes et de révélations». Les critiques du Net font bien de le rappeler. Le livre est loin d’être un simple catalogue des ratages commis par des dirigeants. Au contraire, il est devenu une référence  en matière de prise de décision. Car pour la première fois, un auteur analyse les grandes catégories d’échec et en tire les leçons en matière de stratégie, de marketing ou de gestion du personnel. «Tant il est vrai que le succès n’apprend rien, que les déconvenues seules permettent de progresser, et que les réussites planétaires n’ont jamais été le fait des élèves modèles», concluront en effet les critiques du Net. Edifiant…

Ed. Folio (12/04/2018)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *