La digitalisation des entreprises en Afrique francophone : Un nouveau programme Rise with SAP

La digitalisation des entreprises en Afrique francophone : Un nouveau programme  Rise with SAP

SAP vient de lancer un nouveau programme Rise with SAP, qui représente un ensemble de solutions flexibles «tout inclu en cloud» adaptées aux besoins de chaque entreprise en Afrique francophone qui souhaitent optimiser son business model.

Le top management du leader en solutions d’entreprise est unanime à dire que c’est la clé indispensable de l’accélération de l’économie numérique en Afrique. Concrètement, cette nouvelle solution regroupe en un seul abonnement la gestion du cloud et des technologies nouvelle génération de SAP. Les entreprises africaines pourront ainsi avoir une meilleure visibilité pour leurs prises de décisions stratégiques basées sur la Smart Data. Hicham Iraqi Houssaini, DG de SAP Afrique francophone, n’omettra pas de signaler qu’«à l’heure où la crise de la pandémie Covid-19 menace la performance et l’agilité des entreprises africaines, il est désormais essentiel qu’elles saisissent les opportunités de relance économique pour accélérer leur transformation numérique et mieux relever les défis des risques liés aux changements en un temps limité.

Rise with SAP propose aux entreprises de différentes tailles et secteurs d’activités une offre de services, d’opérations et de support pour les accompagner dans une transformation continue et planifier leurs futurs investissements de manière flexible pour faciliter leur sortie de crise».
L’expertise en transformation numérique de SAP tourne autour de 3 piliers clés.

Le premier renvoie à l’enjeu de transformer, d’améliorer, et de gérer les processus métier à grande échelle. «Cette refonte permettra aux entreprises d’analyser leurs process en continu, de vérifier leur conformité avec les normes de leurs secteurs d’activité, et les adapter par la suite aux nouvelles exigences opérationnelles selon les besoins», expliquent les auteurs de la nouvelle solution. Gérer la migration technique vers le cloud représente le second pilier. «Cet accompagnement assisté par les services de SAP et de ses partenaires permettra aux entreprises d’actualiser leur écosystème applicatif des clients permettant un retour sur investissement plus rapide», détaillent les concepteurs. Enfin le troisième pilier faire référence à la construction de nouveaux business models orientés «Entreprise intelligente». Autrement dit, toutes les opérations de pilotage et de planification de l’entreprise sont concrétisées sur la base de données qualitatives et des outils d’analyses intelligents.
Une économie numérique pour des leaders politiques et économiques africains.
C’est bien l’engagement. Il s’agira de réussir la révolution 4.0 du continent, d’ici 2063 où l’Union africaine vise le développement des infrastructures, des entreprises, des compétences et des services sur l’ensemble du continent africain. Selon le dernier rapport de l’Union africaine (UA) et de l’Organisation pour la coopération et le Développement (OCDE), publié en janvier 2021, «la valeur ajoutée du numérique et les gains de productivité qui en résultent sont essentiels pour réussir la réalisation des objectifs stratégiques de l’Agenda 2063 aux niveaux régional, continental, national, et local». La création de dizaines de millions d’emplois rémunérés et sécurisés pour la jeunesse africaine est ainsi attendue. Et par effet induit, la gouvernance des entreprises africaines dont le profit augmentera de 20% serait aussi un des objectifs à tirer de cette révolution numérique généralisée.

Concernant le Maroc, son positionnement en chef de file dans la campagne de vaccination contre la Covid-19 a pu être réalisé dans de bonnes conditions grâce justement à la technologie SAP. «Le ministère de la Santé a fait appel aux technologies nouvelle génération de SAP et outils d’analyse de données, en partenariat avec Algo Consulting, pour mettre en œuvre un système de gestion évolutif et adaptif de la crise sanitaire du Covid-19», confirment les représentants de SAP. Concrètement, cette solution consiste à collecter et analyser les données des patients et laboratoires relatives à la transmission du virus. La démarche a permis l’établissement de tableaux de bord en temps réel pour maîtriser la propagation du virus et la traçabilité des contaminations par emplacement géographique et par tranche d’âge. La gestion de stocks de vaccins anti-Covid-19 et des tests de dépistage du virus sur l’ensemble du Royaume repose sur cette solution également.

Bref, la performance des activités dépend de l’intensité de la mutation digitale. Le continent africain devra accélérer le processus compte tenu des nouvelles mutations des écosystèmes. Le compte à rebours a commencé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *