La réunionite, un syndrome encore d’actualité !

La réunionite, un syndrome encore d’actualité !

Cela ne date pas d’hier : plusieurs enquêtes attestent que beaucoup de réunions sont des pertes de temps.

L’efficacité étant dans la simplicité et la courte durée. Déjà en 2014, une étude d’Atlassian attestait que les salariés perdaient près de 31 heures en moyenne chaque mois pendant des réunions jugées inutiles. Les auteurs de l’enquête ont en effet constaté qu’un employé assistait en moyenne à 62 réunions par mois et la moitié est jugée totalement improductive. Poussant l’investigation encore plus, d’autres études ont révélé que les cadres passent en moyenne 16 ans de leur carrière en salle de réunion. Les participants aux meetings s’ennuyaient bien souvent et commençaient à consulter leurs mails, ou même dormir, pendant ces réunions… C’est dans cette optique que Connie Williams, un expert de la société Syneticsworld, spécialisée dans les processus organisationnels, propose une solution miracle : passer de la traditionnelle réunion d’une heure à une réunion plus condensée de 37,5 minutes. Selon lui, il s’agirait de la durée optimale en termes de productivité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *