Le Groupe Intelcia passe au télétravail 4 jours sur 5

Le Groupe Intelcia passe au télétravail 4 jours sur 5

Il dévoile son nouveau modèle de sites

Trouver des modèles de travail novateurs, plus flexibles et efficaces constitue le nouveau challenge des entreprises pour la période post-Covid. C’est dans ce cadre que le groupe Intelcia vient de créer son nouveau modèle de travail à distance alliant le télétravail et le présentiel sur ces sites. Il s’agit d’un mode qui permet au groupe de s’implanter dans des régions éloignées de l’axe économique principal du pays. La finalité derrière cette nouvelle approche serait de contribuer au développement régional.

Pour Karim Bernoussi, PDG d’Intelcia, «notre réponse à la crise de Covid a été dans un premier temps de préserver les emplois de nos collaborateurs et d’assurer la continuité de l’activité pour nos clients. Dans un second temps, il est primordial pour nous de continuer d’investir pour la création d’emplois, notamment dans des régions qui ont besoin d’être dynamisées. Nous faisons partie des 50 plus grandes entreprises marocaines. Œuvrer pour une croissance durable de notre économie est naturellement un des piliers de notre engagement social et sociétal».

Une solution hybride pour des emplois durables

S’inspirant de son expérience en télétravail mise en place pendant la pandémie Covid-19, le Groupe a conçu ce projet basé sur des mini-sites spécialement orientés vers le télétravail 4/5 (80% en TAD et 20% en présentiel). «Aujourd’hui nous transformons l’essai du télétravail en adoptant ce modèle hybride dans les nouveaux sites en région. Il nous permet de proposer des emplois à des populations qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas se déplacer 5 jours sur 5 en entreprise, ou encore dans des bassins éloignés. En revanche, le présentiel est pour moi clé dans ce dispositif, car il permet de garder le lien social avec l’entreprise. L’entreprise n’est pas uniquement un lieu de travail, c’est aussi un lieu de socialisation, d’échange, de formation…», indique Karim Bernoussi. Selon le Groupe, ce mode hybride s’inscrit dans l’offre globale d’Intelcia, avec une proposition de valeur différenciée pour les collaborateurs. Cette initiative permet d’offrir aux collaborateurs des emplois durables dans leur ville tout en gagnant en termes de flexibilité que permet le télétravail.

Mode de fonctionnement

Dans la pratique, les téléconseillers seront appelés à se rendre à une fréquence hebdomadaire sur place, en rotation. De ce fait ces mini-sites satellitaires englobent en moyenne une centaine de positions. Ils disposeront de l’encadrement nécessaire, de formations in situ accompagnées de la politique RH et sociale du Groupe. L’entreprise explique dans ce cadre que les téléconseillers bénéficieront de conditions spécifiques avec la prise en charge des outils de travail, ainsi que d’indemnités propres au TAD.

Projet pilote dans la région de l’Oriental : Les détails

La flexibilité de ce nouveau modèle permet au Groupe de se déployer en région. Dans ce contexte, le choix d’Intelcia s’est porté sur la région de l’Oriental, et plus précisément sur la ville d’Oujda. Et pour cause : elle dispose d’un bassin d’emplois attractif pour mener à bien ce projet pilote et des infrastructures de qualité, relève l’entreprise. «L’investissement d’Intelcia à Oujda s’inscrit parfaitement dans l’esprit du programme d’action du décollage économique de la région et contribuera à ce titre à placer l’Oriental parmi les régions du Royaume créatrices de richesses et d’emplois», déclare Mouad El Jamai, wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad.

Lors du Salon international des centres de contacts et d’appels au Maroc (SICCAM 2020) qui s’est déroulé les 10 et 11 juillet dernier à Oujda, une convention d’investissement avec la wilaya, le Conseil régional de l’Oriental et d’autres parties prenantes institutionnelles a été signée.

L’ambition est d’accompagner le développement d’Intelcia dans la région avec la création de 400 créations à moyen terme et 800 emplois à terme. Le Groupe Intelcia ne s’arrêtera pas là puisque d’autres villes sont appelées à intégrer à terme ce dispositif dans la perspective de dynamiser le marché de l’emploi en région. Pour rappel, le Groupe Intelcia compte à ce jour plus de 8.500 collaborateurs au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *