Emploi

Le podcast révolutionne, les agences innovent pour suivre cette frénésie

© D.R

L’explosion du podcast est réelle. L’après- Covid-19 a changé la donne de l’univers de la communication. Les budgets ont été aussi orientés vers des canaux différents. Et le podcast a gagné du galon. C’est dans cette optique que l’UPF Maroc (Union Presse Francophone) a organisé une session de formation pour initier ses membres.

Oui. Les membres de l’UPF Maroc ont réservé une session entière à ce phénomène médiatique qui promet de révolutionner les médias classiques et transcender l’information au-delà des formats programmés à la minute même. La force du podcast est sans conteste. Et l’objectif de cet enseignement animé par Mario Armengod qui, après des années dans la radio, s’est lancée dans l’aventure en créant son studio de podcast pour en produire en marque blanche est clair. «Un podcast qui marche c’est une audience d’au moins 50.000 écoutes par mois », atteste l’experte qui prône l’originalité dans la création pour faire augmenter le taux d’écoute. Le retour sur investissement est nécessaire dans une structure telle que l’agence de communication mais aujourd’hui, nombreuses sont les initiatives personnelles qui ont permis de créer une flopée de podcasts sur des sujets différents. Aujourd’hui, l’objectif est de savoir comment créer un podcast et faire de sorte de le rendre d’utilité publique même s’il est destiné à booster des produits ou des services. C’est tout un art.
D’autres engagés pour des causes précises utiliseront ce media pour sensibiliser davantage de personnes puisque l’hébergement d’un podcast est encore gratuit. Il est clair que pour créer des podcasts de bonne qualité, il faut avoir le matériel adéquat. Outre les logiciels d’enregistrement et d’édition, la personne devra acquérir des enregistreurs avec micro déjà intégré pour accéder à une excellente prise de son. Le matériel professionnel permet d’avoir plusieurs options. Accessible entre 300 et 350 euros, ce matériel permet à des débutants même de démarrer leur aventure sans pour autant à leur propre compte. Et les journalistes initiés et déjà habitués à l’usage des micros et des enregistreurs pourront facilement démarrer leur performance autrement que par le biais des médias standards. L’objectif de la formation a été atteint. A l’issue de la journée, tous les journalistes présents ont pu manipuler le matériel et proposer des idées de podcasts. Certains en avaient déjà créé auparavant et semblent davantage encouragés après cette formation. Le Maroc n’a pas encore établi des statistiques précises pour démontrer l’évolution de la production de podcasts mais les données de la France laissent présager un engouement local certain également. La Toile étant universelle et les accès faciles.
Se perfectionner dans la création de podcasts permet non seulement d’être à la page mais aussi d’être prêt à une reconversion possible ou probable dans le futur.
La formation est plus que bénéfique. Les agences de communication seront de plus en plus sollicitées à créer, proposer des idées de podcasts pour donner de la visibilité pour leurs annonceurs. L’agilité à ce niveau est de mise.

C’est le titre de la boite
Le marché français face au podcast
Selon l’étude Havas Paris 2023/ CSA, pour 81% des Français le podcast est devenu une habitude. Une hausse totale des auditeurs a été observée. Cet indicateur qui avait été estimé à 22% en 2019 a atteint 37% en 2023. 46% d’entre eux consultent 1 à 2 fois les podcasts, 23% tous les jours ou presque et 31% 3 à 5 fois par semaine. 69% des auditeurs hebdomadaires déclarent avoir augmenté leur consommation de podcasts natifs. 52% envisagent d’augmenter leur consommation dans les 6 mois. Selon la même source, 82% des auditeurs français déclarent qu’il leur arrive de faire autre chose en écoutant un podcast. 41% le font tout en effectuant des tâches ménagères. 39% naviguent sur Internet. 35% les écoutent quand ils sont en train de cuisiner, 34% le font en se promenant. 23% des auditeurs consomment des podcasts quand ils se reposent ou avant de dormir. 27% d’entre eux usent du podcast lors de leur pratique de sport.

Articles similaires

EmploiUne

258 collaborateurs de Bel Maroc engagés dans les «Days for Good»

L’édition 2024 «Days for Good», initiée par Bel Maroc, a été clôturée...

EmploiUne

Les entreprises doivent sans plus tarder passer au management 4.0

L’association «Le Cercle des Diamants» vient de tenir sa 4ème édition du...

Emploi

Quand HumanOne Cybersecurity rejoint BDO Advisory…

C’est acté. L’entreprise HumanOne Cybersecurity, positionnée dans la cybersécurité, vient de rejoindre...

EmploiEntretien

Entretien avec Youssef Harouchi, executive coach, CEO Conexis : Travail en équipe : Comment atteindre la symbiose ?

Youssef Harouchi est aussi cofondateur du Cercle de l’innovation. Il est expert...