EmploiUne

L’ENCG s’allie à l’agence Bayt Mal Al Qods pour doper l’innovation

© D.R

Présente au salon Gitex 2024 qui s’est tenu à Marrakech les 29, 30 et 31 mai, l’ENCG Casablanca a saisi cette occasion pour valoriser son rapprochement stratégique avec l’agence Bayt Mal Al-Qods. L’objectif étant de promouvoir l’innovation et créer un écosystème entrepreneurial palestino-marocain.Les détails.

En marge du Gitex 2024 qui a rassemblé les principaux acteurs des nouvelles technologies et de l’innovation, l’ENCG Casablanca s’est également positionnée dans cet écosystème en pleine mutation en misant sur son alliance avec l’agence Bayt Mal Al-Qods. Une manière de faire le pont entre le contenu académique et les exigences en compétences retenues par la feuille de route numérique du pays. Il faut dire que l’événement en soi a représenté un espace d’opportunités en B to B pour l’ensemble des participants et visiteurs. Les grands acteurs mondiaux étaient présents. Les startups aussi. Les institutionnels bien entendu…
C’est dans ce contexte que l’ENCG et ses étudiants ont pu être sensibilisés aux toutes dernières solutions dans le domaine des IT. Et c’est aussi dans le cadre de cette démarche proactive que la direction générale de l’ENCG Casablanca a mis en avant son partenariat avec l’agence Bayt Mal Al Qods pour fédérer les compétences estudiantines des villes d’Al-Qods et de Casablanca. Concrètement, ce rapprochement devra conduire à l’élaboration de projets communs visant à développer des solutions digitales innovantes et à encourager l’éclosion de jeunes pousses entrepreneuriales.
«Cette initiative s’inscrit pleinement dans la vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour préserver le rayonnement séculaire d’Al-Qods et lui donner les moyens de se projeter dans l’avenir aux avant-postes de l’ère du numérique», a déclaré, à ce propos, Smail Kabbaj, directeur de l’ENCG Casablanca.
«Nous avons à cœur de matérialiser le concept d’innovation inclusive et socialement responsable», s’est félicité un étudiant-entrepreneur de l’ENCG Casablanca associé à ces projets avant-gardistes.
Une initiative d’ailleurs saluée par le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Abdellatif Miraoui lors de sa visite du stand. Les enjeux sont réels : rappeler aux jeunes l’importance cruciale de leur implication dans la dynamique entrepreneuriale qui sous-tend le développement des nouvelles technologies. «Nous sommes convaincus qu’une université publique ambitieuse doit s’ouvrir sur son écosystème et collaborer étroitement avec les opérateurs économiques et les structures de la société civile engagées. Cette conviction se matérialise dans les faits par des conventions de partenariat avec des acteurs majeurs, publics comme privés, qui permettent d’enrichir constamment les programmes de formation et de valoriser l’expertise des enseignants-chercheurs dans des projets concrets au service du développement. Pour l’ENCG Casablanca, faire alliance avec l’agence Bayt Mal Al-Qods s’inscrit en droite ligne avec cette approche dynamique et ouverte sur la société. Seule une symbiose vertueuse entre milieux académique et opérationnel permettra d’insuffler une impulsion nouvelle à la formation de nos jeunes et de les ancrer dans les réalités entrepreneuriales de demain», avait rajouté Smail Kabbaj, lors de l’événement.
La stratégie de partenariats qui se veut novatrice, déployée par l’établissement universitaire, se justifie à plus d’un titre.
Et avec l’agence Bayt Mal Al Qods, l’échange et le co-développement de solutions innovantes avec les étudiants palestiniens devront représenter une véritable valeur ajoutée pour toutes les parties prenantes. La vision stratégie sous-jacente étant de créer plus tard un écosystème entrepreneurial palestino-marocain. Compte tenu des actualités politiques, l’idée est louable à plus d’un titre.

Articles similaires

EconomieUne

Baleària renforce son dispositif en vue de l’Opération Marhaba

La compagnie maritime espagnole augmente le nombre de liaisons et de sièges

EconomieUne

ONDA : Bientôt une solution intelligente pour les aéroports de Casablanca et Rabat

L’objectif principal de ce projet est la mise en place et l’intégration...

EconomieUne

Services marchands non financiers et commerce de gros : Des anticipations positives formulées pour le deuxième trimestre

45 % des répondants à l’enquête du HCP confirment une hausse de l’activité...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux