EmploiUne

L’ICF Maroc prêche une nouvelle vision

© D.R

Après deux décennies de métier, la semaine internationale du coaching vient conférer un nouveau positionnement au métier de coaching. Et c’est ICF Maroc qui en est l’initiateur. Les détails.

Du 13 au 17 mai 2024, le programme concocté par les différents participants vise à expliquer comment l’accompagnement professionnel peut être un levier de croissance entrepreneuriale sociale, éducative et sociétale. L’objectif de cette semaine internationale est aussi d’ancrer ICF Maroc dans l’écosystème marocain et africain. Contribuant à l’événement international annuel ICW 2024, l’action nationale a été facilitée par les antennes régionales basées à Rabat, Marrakech et région Tanger et Fès de telle sorte à enrichir le débat. Pour cela, deux axes ont été retenus. Le premier est celui de l’information et la responsabilisation des clients du coaching. Le second renvoie à l’implication des parties prenantes au niveau de l’écosystème pour la régulation du métier.
Car le vide juridique permet encore à des personnes qui ne sont pas forcément outillées à exercer au même titre que les coachs doués pour apporter une réelle valeur ajoutée à une entreprise ou à l’échelle individuelle. Et c’est bien dans ce sens que Manal Dahouni Sefiani, présidente de l’ICF, était revenue sur l’essence même du coaching lors d’une interview accordée au media Le Brief. «Au niveau individuel, il s’agit de déconstruire les schémas de pensées pour comprendre comment on fonctionne en tant qu’humain et peut-être de revoir la manière dont on pose ses objectifs pour les atteindre. Il s’agit aussi de se poser la question s’ils sont écologiques ou pas pour nous ? Et puis il faut se donner les moyens de convertir toute difficulté actuelle en opportunité. En organisation et entreprise, le rôle essentiel du coaching est d’abord d’activer la posture de management coach. Celle-ci permet essentiellement de fédérer des équipes et aussi de permettre un certain alignement des valeurs personnelles avec le système des valeurs de l’entreprise. L’exercice sera favorable à la cohésion», s’était-elle ainsi exprimée il y a quelques jours.
En clair, le coaching professionnel a un rôle à jouer là où il y a un questionnement et une quête. Et la semaine internationale du coaching, organisée sous forme de plénières d’ouverture et de clôture, d’ateliers et de webinaires, est destinée à informer et sensibiliser un public large en vue de recruter des clients potentiels. Ce lieu privilégiera la rencontre des coachs du Maroc où les dernières tendances du coaching seront présentées et analysées par les différents panélistes.
Globalement, il s’agira de développer les compétences de tout à un chacun en enrichissant ses pratiques. Partager les expériences et tisser des liens avec d’autres professionnels représentent aussi un objectif non des moindres. Les enjeux sont réels dans un contexte en pleine mutation où la transformation des entreprises représente un défi essentiel pour faire face à la concurrence, aux imprévus et à la quête de performance. Deux signatures ont ponctué l’événement, à savoir la signature de deux conventions : l’une avec la Fondation Jadara et l’autre avec le Technopark. L’ancrage est en cours… Reste à ce qu’un cadre légal vienne réguler toute une profession où des professionnels chevronnés croisent encore sur leur passage des «vendeurs de vent» faussant ainsi la donne !

C’est le titre de la boite
Que représente ICF à l’échelon mondial ?
Repères et missions  : Pour rappel l’ICF Morocco représente 3.000 coachs, 80 adhérents et 230 sympathisants. A l’échelon mondial, la Fédération internationale de coaching (ICF) est la principale organisation mondiale de coachs et de coaching. Sa mission essentielle est de contribuer à faire progresser l’excellence, l’impact et la valeur du coaching dans le monde. La vision de l’entité est un monde où le coaching fait partie intégrante de la transformation des sociétés. ICF se consacre à l’avancement de la profession de coach en établissant des normes élevées, en fournissant une certification indépendante et en construisant un réseau mondial de professionnels du coaching formés.

Articles similaires

SociétéUne

Aïd Al Adha: Grâce Royale au profit de 1484 personnes

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a bien voulu...

ActualitéUne

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplira lundi la prière de l’Aïd Al-Adha à la mosquée Hassan II à Tétouan

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, que Dieu L’assiste, accomplira...

ActualitéUne

Opération « Marhaba 2024 »: Arrivée du premier navire au port d’Al Hoceima

Le premier navire transportant environ 220 Marocains résidant à l’étranger (MRE) et...

ActualitéUne

L’ONEE appelle à rationaliser la consommation de l’eau potable

L’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) – Branche Eau-...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux